Cm badminton

269 mots 2 pages
CM de bad n°2

I/ La force est une des 5 qualités physiques fondamentales. La force est considérée comme de l’hyper profit et ce qui engendre des défauts 1) La vitesse convient avec la force pour que celle-ci soit efficace. La force musculaire est la charge maximale qu’on est capable de soulever une seule fois. C’est un élément de test pour savoir comment organiser un programme d’entrainement. La puissance musculaire détermine l’aspect explosif de la force. L’endurance musculaire permet de pouvoir répéter un effort sur la durée avec la même efficacité (comme au judo ou une mêlée). 2) La dimension du muscle, tout arrêt de sollicitation d’un muscle pour n'importe quelle raison engendre une diminution du volume de ce muscle dans des proportions relativement importantes et dans un temps rapide. Il y a une relation entre force et dimension du muscle même si la force musculaire augmente plus rapidement que le volume musculaire.
L’atrophie musculaire, lorsqu’un muscle n’est pas entrainé, va entrainer une diminution de son volume en seulement quelques heures. Dès les 6 premières heures de l’immobilisation d’un muscle, le rythme de la synthèse commence à diminuer ce qui va engendrer une diminution de la taille du muscle et une diminution de la force. La diminution de la force consécutivement à une immobilisation est surtout importante la 1ere semaine, elle peut être de 3 à 4% par jour. Par contre, dès la reprise de l’entrainement, le volume va regrossir rapidement.
Les facteurs nerveux peuvent aussi être responsables du gain de

en relation

  • L'origine du badminton
    556 mots | 3 pages
  • Histoire du badminton
    3635 mots | 15 pages
  • Fiche sport bpjeps apt
    1169 mots | 5 pages
  • La puissance au badminton
    2481 mots | 10 pages
  • badminton
    2938 mots | 12 pages
  • jhbjb ijb
    2982 mots | 12 pages
  • Catalogue de vente babolat
    2015 mots | 9 pages
  • Seance raquette
    1373 mots | 6 pages
  • L'évolution des sports de raquette
    2648 mots | 11 pages
  • Badminton
    2283 mots | 10 pages