CNAEM 2013 Eco Droit

5126 mots 21 pages
CONCOURS NATIONAL D’ACCES AUX ECOLE DE MANAGEMENT

(ENCG/ESI)

FILIERE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE
OPTION TECHNOLOGIQUE

Lundi 27 mai 2013 - de 8 h à 12 h

EPREUVE : ECONOMIE-DROIT
(4 heures)

L'épreuve d'économie-droit comprend 9 pages. L’épreuve est structurée en une partie «Economie», composée de deux parties : la note de synthèse et la réflexion argumentée et d'une partie «Droit».

Les deux sujets de l'épreuve « Economie » et « Droit » seront traités sur des copies séparées
.

Aucun document ni matériel ne sont autorisés

***********************************************************************

ECONOMIE (1h30)

Partie 1 : la note de synthèse :

A partir du dossier documentaire suivant, vous ferez une note de synthèse de 500 mots environ (à plus ou moins 10%) où vous montrerez en quoi les récentes difficultés économiques du Maroc peuvent-elles s’expliquer par les limites de sa croissance potentielle ?

Composition du dossier documentaire

DOCUMENT 1 : Rigueur et croissance pour éviter l'enfer
DOCUMENT 2 : La croissance pénalisée par la panne industrielle.
DOCUMENT 3 : Les exportations stagnent, les importations explosent, les devises fondent.
DOCUMENT 4 : Le manque de liquidités risque de freiner la croissance économique.
DOCUMENT 5 : Compétences : la qualité fait déjà défaut, la quantité posera problème.
DOCUMENT 6 : Faut-il baisser la consommation ou l'investissement pour réduire les déficits ?
DOCUMENT 7 : Le progrès technique est-il en train de ralentir? DOCUMENT 8 : Les mots de la croissance DOCUMENT 9 : Les facteurs clés de la croissance

Document 1. Rigueur et croissance pour éviter l'enfer

Depuis des années, la dépense publique a été utilisée pour autre chose que ce pour quoi elle est essentiellement faite, à savoir investir dans les biens collectifs (santé, éducation, infrastructures) et relancer l’activité quand tout va mal. Les ressources publiques ont été affectées en priorité aux dépenses de fonctionnement et au soutien des prix des

en relation

  • ecoxx
    6371 mots | 26 pages
  • RAPPORT SUR LES SERVICES DE L’ETAT GERES DE MANIERE AUTONOME
    56960 mots | 228 pages