Cobit

1947 mots 8 pages
CobiT Aller à : Navigation, rechercher

Le CobiT (Control Objectives for Information and related Technology – Objectifs de contrôle de l’Information et des Technologies Associées) est un outil fédérateur qui permet d'instaurer un langage commun pour parler de la Gouvernance des systèmes d'information tout en tentant d'intégrer d'autres référentiels tels que ISO 9000, ITIL...

La gouvernance des Systèmes d’Information (SI) ((en) Information Technology (IT) Governance) s’est introduite au sein des entreprises dans un contexte où d’une part, l’automatisation des fonctions de l’entreprise est devenue une composante essentielle au sein de l’entreprise et d’autre part, où les dirigeants ne voient pas comment les SI peuvent apporter de la valeur et de la performance dans l’organisation. Ainsi, on peut parler de gouvernance des SI et donc de normes, certifications permettant cette dernière. C’est également dans un souci de transparence des informations que les SI se sont développés et que leur contrôle est devenu incontournable. Le référentiel principal de gouvernance et d’audit des SI est le CobiT. En résumé le CobiT est un cadre de référence pour maitriser la gouvernance des SI dans le temps. Il est fondé sur un ensemble de « bonnes pratiques » collectées auprès d’experts du SI.

Le CobiT a été développé en 1994 (et publié en 1996) par l’ISACA (Information Systems Audit and Control Association). L’ISACA a été créé en 1967 et est représenté en France depuis 1982 par l’AFAI (Association Française de l’Audit et du Conseil Informatiques). C'est un cadre de contrôle qui vise à aider le management à gérer les risques (sécurité, fiabilité, conformité) et les investissements. CobiT a évolué, la version 4 est apparue en France en 2007.

CobiT est une approche orientée processus, qui regroupe en quatre domaines (planification, construction, exécution et métrologie, par analogie avec la Roue de Deming), 34 processus distincts qui comprennent en tout 215 activités et un

en relation

  • COBIT
    6461 mots | 26 pages
  • Cobit
    1094 mots | 5 pages
  • cobit
    1007 mots | 5 pages
  • Cobit
    5092 mots | 21 pages
  • Cobit
    801 mots | 4 pages
  • Cobit
    2252 mots | 10 pages
  • Cobit
    105822 mots | 424 pages
  • Présentation de cobit
    2933 mots | 12 pages
  • Audit cobit
    12761 mots | 52 pages
  • Cobit framework pour le secteur bancaire
    331 mots | 2 pages