Cogito descartes

1235 mots 5 pages
Méditation métaphysiques II de Descartes

Descartes philosophe, savant français du XVII ème siècle, est avec Platon et Kant, l’un des trois philosophes incontournables de la philosophie. C’est notamment avec le cogito cartésien que Descartes ouvre une philosophie moderne du sujet. Descartes est le premier philosophe à réfléchir sur l’être humain et à le penser comme un cogito, c’est à dire un sujet pensant, conscient de lui-même, dont l’essence est la pensée, une pensée capable de se penser elle-même. Le thème du texte II ème méditation de Descartes, issu des méditations métamorphiques est le degré de certitude de notre existence. En effet Descartes affirme que le fait de penser consciemment permet de poser notre existence comme évidente, c’est à dire que notre existence s’impose comme vraie à tous sans exception.
En quoi douter nous permet-il d’accéder à une évidence alors que par définition le doute est source d’incertitude ? Mais encore jusqu’où peut-on par le doute éprouver la certitude de notre existence si celle-ci est l’objet d’un doute radical ?
Ce texte comporte plusieurs enjeux, le premier est un enjeu épistémologique : pour Descartes il s’agit en effet de s’assurer qu’il existe au moins une évidence sur laquelle il va refonder toutes ses connaissances. Le second est un enjeu existentiel : s’assurer de son existence, à partir de là, s’assurer de son identité. Et enfin le dernier enjeu du texte est un enjeu psychologique : prendre confiance en soi.

Descartes a constaté qu’il avait en son esprit des connaissances vraies et des connaissances fausses. A partir de ce constat l’enjeu de la philosophie est de reconstituer ces connaissances pour qu’elles soient toutes vraies. Et Descartes considère qu’une connaissance pour laquelle il a un doute est fausse. Il part du principe que seule une certitude pourra mettre fin au doute, afin de pouvoir, par la suite tout reconstruire à partir d’elle. Le doute cartésien devient méthodique,

en relation

  • Descartes cogito
    2391 mots | 10 pages
  • Descartes Cogito
    762 mots | 4 pages
  • Cogito de Descartes
    863 mots | 4 pages
  • Le cogito descartes
    563 mots | 3 pages
  • Cogito de descartes
    275 mots | 2 pages
  • Descartes et le cogito
    497 mots | 2 pages
  • Commentaire du cogito de descartes
    4829 mots | 20 pages
  • cogito ergo sum
    3517 mots | 15 pages
  • bachelar le cogito
    1970 mots | 8 pages
  • Allo
    754 mots | 4 pages