Cognition sociale et communication

3125 mots 13 pages
--------------------------------
CM cognition social et communication

UE 203
Mr. Trognon

Cours n°1 : 27/01/2012

Introduction en 2 parties
Pourquoi est-ce que les psychologues doivent-ils recevoir un cours sur la communication et en quoi consiste la communication.

1ère partie de l’introduction :
Pourquoi est-ce que les psychologues doivent-ils recevoir un cours sur la communication dès la première année ?
Il y a trois raisons qui justifient ce cours :
- Le travail du psychologue se fait principalement sur la communication et au moyen de la communication
- Il y a singularité à la communication humaine
- Les troubles mentaux sont principalement des troubles qui affectent la communication, non seulement qui affectent la communication mais qui ont pour origine la communication.

1er Point : Le travail de psychologie se fait sur la communication et au moyen de la communication.
Premier exemple : la psychothérapie, c’est une technique professionnelle des psychologues qui est reconnue socialement pas seulement dans les pratiques mais reconnue institutionnellement, c’est un travail réservé aux psychologues, réglementé juridiquement. Ce travail est e plus souvent un travail sur la communication.
Soit la communication est défaillante... Il n’y a pas de psychothérapie qui ne fasse pas appel à la communication (sauf peut être thérapie comportementale mais assez rare chez l’humain).

2ème Point : La communication humaine est singulière elle est propre à l’espèce humaine.
Toutes les autres communications ne sont pas du même type. On ne peut pas, travailler sur la communication sans bien comprendre ce qui fait la singularité de la communication humaine.

3ème Point : Les psychologues sont des gens qui s’occupent de transformer la communication et aussi d’agir sur les troubles mentaux or les troubles mentaux sont des troubles qui sont fondamentalement communicationnels de deux manière :
- Il n’y a pas de troubles de l’organisme sans conséquences

en relation

  • Psychologie
    2795 mots | 12 pages
  • La dissonance cognitive
    1604 mots | 7 pages
  • Bandelettes
    2534 mots | 11 pages
  • Cours psychologie
    3661 mots | 15 pages
  • Analyse article
    922 mots | 4 pages
  • dissonance cognitive
    2368 mots | 10 pages
  • Dissonance Cognitive
    1045 mots | 5 pages
  • émotions et pratiques professionnelles
    2038 mots | 9 pages
  • La cognition au prisme des sciences sociales
    5619 mots | 23 pages
  • Psychologie
    5141 mots | 21 pages