Cohabitation

2176 mots 9 pages
La cohabitation
Le passage de la Ive République à la Ve République ce fait avec une rapidité jusque-là méconnue dans notre histoire constitutionnelle républicaine.
L insurrections du 13 mais 1958, qui débouche sur la mise en place à Alger d’un comité de salut public largement dominé par les militaires et se tourne vers le General de Gaulle pour sortir de l’impasse, n’est alors que le détonateur d’une explosion institutionnelle qui menaçait depuis longtemps.
Finalement c’est sur le fondement d’un consensus politique aussi inattendu que large, que vont se produire tout à la fois le retour au pouvoir du General de Gaulle et le changement de la constitution qui sera promulgué le 4 octobre 1958.
Le président de la république à beaucoup plus de pouvoir par rapport à ces prédécesseurs de la IIIe Republique et la Ive Republique. Il possède beaucoup de pouvoir
Mais sous la Ve republique les rapports internes à l exécutif entre le président de la republique et le Premier ministre varient en fonction des circonstances politiques. Il est donc nécessaire de distinguer, ici, entre les périodes de coïncidence des majorités présidentielles et parlementaire et les périodes de cohabitation.
Dans cette partie nous verrons simplement la cohabitation. La cohabitation peut se définir comme la coexistence institutionnelle entre un chef de l’Etat et une majorité parlementaire politiquement antagoniste.
La premier cohabitation, à commencer par celle de 1986 et permet de mettre en évidence le fait qu’elle amène, d’une manière globale, un changement du système politique.
Donc dans un premier temps nous étudierons la cohabitations : un retour relatif au système présidentialiste ( a. le président un arbitre aux pouvoir limités b. le Premier ministre véritable chef de l exécutif lors de cohabitations) et dans un deuxième temps nous analyserons la cohabitations : une situation a l’encontre des règle de la Ve République ( a. certaine pratique présidentialistes toujours présente

en relation

  • La cohabitation
    2544 mots | 11 pages
  • Cohabitation
    944 mots | 4 pages
  • la cohabitation
    628 mots | 3 pages
  • Cohabitation
    3336 mots | 14 pages
  • Cohabitation
    618 mots | 3 pages
  • La cohabitation
    1172 mots | 5 pages
  • La cohabitation
    1497 mots | 6 pages
  • La cohabitation
    1302 mots | 6 pages
  • La cohabitation
    2426 mots | 10 pages
  • Cohabitation
    1152 mots | 5 pages