Coin coin

1553 mots 7 pages
Dans l’acte I, les rhinocéros en liberté provoquent out d’abord l’étonnement général, et choquent les personnages. Jean ne comprend pas que cela puisse être possible, il énonce même clairement « cela ne devrait pas exister ». L’épicier s’énerve en voyant la ménagère partir avec son chat ensanglanté « Nous ne pouvons pas nous permettre que nos chats soient écrasés par des rhinocéros ou par n’importe quoi ! ». Comme à la montée de chaque mouvement fasciste, les gens sont tout d’abord effrayés. Il ressort bien qu’un phénomène minoritaire de ce type entraîne l’incrédulité des habitants qui le rejettent dans un premier temps ; comme dans cet acte I. Le rhinocéros peut être interprété comme un nouveau mouvement politique que personne ne comprend. Au fur et à mesure de cet acte, les personnages ne le comprennent pas et finissent même par s’énerver sur cette cause.

Les dialogues s’entremêlent afin de se retrouver sur un seul et unique sujet : le chat ensanglanté de la Ménagère. Les gens furieux ne conçoivent pas qu’un tel acte peut être commis par une quelconque personne ou pire, par un quelconque animal. Ils ne perçoivent pas encore la montée du nazisme en 1930, et n’y rallient pas. Tout au long du récit, les personnages ne sont plus perçus comme ils l’étaient au tout début : Jean devient mauvais, et raciste, alors que Bérenger, qui suit les conseils de son ami, est prit d’une multitudes de résolutions. Alors que le Logicien est représenté comme un intellectuel, ses « logiques » sont idiotes et intéressantes (Le village en est influencé). Les personnages se révèlent, pour redevenir comme avant. Rapport de force entre eux, chacun défend ses idées… (Vieux Monsieur – Logicien ; Jean - Bérenger)

Le rhinocéros est bien sûr une métaphore, ou plutôt une personnification de la montée du nazisme : animal, méchant, tueur, fou.

Personnages principaux :
- Bérenger : Alcoolique, dépressif et ivrogne, il souhaite arrêter l’alcool afin de s’instruire et de revivre.
- Jean :

en relation

  • Et moi dans mon coin
    366 mots | 2 pages
  • Le Coin Des Lectures
    357 mots | 2 pages
  • Le bon coin
    6099 mots | 25 pages
  • Au coin du feu
    638 mots | 3 pages
  • Le coin du débutant
    556 mots | 3 pages
  • Le bon coin
    649 mots | 3 pages
  • Coin de vie
    673 mots | 3 pages
  • coin press
    324 mots | 2 pages
  • Au coin de la rue l'aventure
    519 mots | 3 pages
  • Tortle and the twou coin coin
    269 mots | 2 pages