Collateralised debt obligation

22842 mots 92 pages
Le présent essai a un but qui est avant tout pédagogique. Il s'agit pour nous d'analyser le marché, le fonctionnement et l'utilisation des « Collateralised debt obligation » (CDO) et le lien entre la titrisation et la crise des créances hypothécaires à risque « subprime ». Nous présentons l'évolution du marché de ce produit financier, fruit d'innovations financières relativement récentes et les sophistications croissantes qu'il a connu au fil du temps. La croissance du marché des CDO est surtout caractérisée par le fait qu'ils sont fortement utilisés par les institutions car ils peuvent faciliter grandement la dispersion du risque de crédit au sein d'un large éventail d'investisseurs. C'est dans ce cadre que ce dispositif d'obligations structurées adossées à des emprunts (CDO) a été utilisé par les grandes institutions financières en vue de mettre les créances hypothécaires à risque sur le marché. Et cela a consisté à séparer les risques en divisant le « pool » de créances en segments à risques diversifiés. Notre analyse nous a conduit à déceler plusieurs points de rupture ayant concouru au dysfonctionnement du marché et à nous poser certaines questions relatives notamment au dispositif de Bâle II et aux agences de notation.
REMERCIEMENTS

Mes remerciements vont à l'endroit de l'ensemble du corps professoral du département de finance et assurance qui a contribué à ma formation. Je tiens particulièrement à remercier mon directeur de recherche, M. Michel GENDRON et mon lecteur M. Philippe BELLANGER, d'abord pour leur disponibilité. En outre, grâce à leurs conseils et remarques pertinentes, ils ont su me diriger dans l'élaboration de mon essai.

Enfin, je voudrais remercier toutes les personnes -- amis (es) et famille qui ont contribué de près ou de loin à l'élaboration de cet essai. Tout spécialement, je remercie mes parents pour leurs soutiens moral et financier tout au long de mes études universitaires.

Merci à tous
Table des matières

en relation

  • 13 Annexes la partie 3
    708 mots | 3 pages
  • Cours
    628 mots | 3 pages
  • Economie - crise
    1225 mots | 5 pages
  • La finance structuree
    3556 mots | 15 pages
  • subprime
    1554 mots | 7 pages
  • La crise financière et économique
    1954 mots | 8 pages
  • Subprime
    1632 mots | 7 pages
  • Titrisation
    8635 mots | 35 pages
  • Debprime
    1526 mots | 7 pages
  • Titrisation: généralité
    452 mots | 2 pages