Colle hypokhâgne sur les soldats de la 1ère gm

Pages: 6 (1372 mots) Publié le: 8 avril 2011
1. Briser les oublis, les non-dits

Le « bilan »global de la guerre est connu et enseigné mais le bilan individuel des combattants reste méconnu.
D’abord l’expérience personnelle, inscrite dans les corps.
Rares sont les témoignages où l’on reconnaît, où l’on raconte qu’on tue, comme Blaise Cendrars qui décrit le nettoyage des tranchées (La main coupée, 1946). La haine de l’ennemi est trèsprésente dans les journaux de tranchées, de nombreuses armes non réglementaires ont été retrouvées (cf musée de l’Historial) et la seule trêve des combattants attestée est celle de Gallipoli en 1915 pour évacuer les corps dans le « No man’s land ». Il n’y a pas de preuve des trêves de Noël, seulement des accommodements pour les corvées d’eau.
Les dégâts causés par les blessures sont sous-estimés.Plus de la moitié des 70 millions d’hommes mobilisés ont été blessés. En France plus de 3,5 millions de blessés, plus de 100.000 soldats ont été touchés trois ou quatre fois.
La chirurgie a fait de grands progrès pour la reconstitution des visages (cf Sophie DELAPORTE, Les Gueules cassées. Les blessés de la face de la Grande Guerre, 1996), de même la transfusion sanguine. Mais le taux de surviedes blessés est très inférieur à celui des guerres napoléoniennes. Des cadavres de soldats ont été retrouvés les doigts coupés, dévorés de douleur par les blessés eux-mêmes.
Dans la Somme, le 1° juillet 1916 il y a eu plus de 20 000 morts en un jour, on estime qu’un tiers aurait pu être sauvé par une évacuation.
La sexualité des combattants est un autre domaine d’étude, à travers les graffitiretrouvés sur les parois de grottes.
La Première Guerre mondiale fut une hécatombe en Europe, 9 à 10 millions de morts, 17 % des mobilisés en France sont morts (22 % pour les officiers, notamment les capitaines), 15 % des mobilisés en Allemagne. Soit 900 morts français par jour, 1 300 allemands, c’est pour les pertes militaires plus que la Seconde Guerre, sauf pour l’URSS.
Les souffrances moralessont extrêmes. 1/7° des lits sont occupés par des soldats qui souffrent de troubles psychologiques, de traumatismes : les cris des blessés et mourants, les copains irregardables…L’Arrière aussi connaît ces souffrances : l’angoisse du retour, l’attente du courrier, les épouses qui ne reconnaissent pas leur mari, les enfants qui fuient devant leur père. La surmortalité des personnes âgées nes’explique pas que par les restrictions, il y a selon J. WINTER une part due au choc psychologique devant les souffrances endurées par la jeunesse. La guerre inverse l’ordre normal des générations exposées à la mort.
Dans les zones occupées, la Belgique, une dizaine de départements français, des atrocités ont été commises, dès décembre 1914 une commission d’enquête existe. Il y a des camps d’internement, deconcentration. Ces atrocités ont lieu sur tous les fronts, avec l’avancée des troupes. L’épuration ethnique menée contre les Arméniens a été oubliée après le conflit.
On peut parler de « défaites de la mémoire ».
L’étude du deuil est une approche importante pour les historiens actuels.
Il n’y a pas de mots particuliers pour le deuil, « veuve », « orphelin » de guerre seulement, mais pas de motpour un père qui a perdu son fils, un frère ou une sœur qui a perdu son frère… Le seul terme spécifique est « veuve blanche », pour une fiancée endeuillée.
Les deuils personnels peuvent faire l’objet d’études particulières, d’une « micro histoire ».
(S. AUDOIN-ROUZEAU, Cinq deuils de guerre, 1914-1918, 2001).
Ils peuvent être observés dans différents cercles de sociabilité.
1° cercle : lessoldats, au front. Les copains creusaient et entretenaient des tombes (alors que Joffre avait donné des instructions pour faire des fosses communes)
2° cercle : la famille étroite
3° cercle : la famille proche. Françoise DOLTO se considérait « veuve » de son oncle.
4° cercle : la famille éloignée, les amis…
Toute la société est endeuillée par la guerre : 1/3 des morts ont laissé une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Colle hypokhâgne géographie- abidjan
  • La 1ère gm.
  • La 1ere gm
  • 1Ere gm
  • 1ERE GM
  • Plan de la 1ère GM 1ère S
  • Fiche de revision 1ere gm
  • Histoire 1ere gm sociologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !