Comédie et tragédie

Pages: 5 (1113 mots) Publié le: 22 avril 2010
La tragédie et la comédie sont en général montrées comme complètement opposées. Pourtant, elles ont de nombreux points en commun, nous emmenant à trouver du plaisir dans la tragédie, et du charme dans la comédie.On va donc chercher ce qui fait le plaisir de la tragédie, et le charme de la comédie.Pour cela, on commencera par analyser chacun des deux procédés, en montrant ce qui les oppose.Puis,on verra que toutes deux ont la même origine, et qu’elles ont de nombreux points en commun.Enfin, je préciserais vers lequel de ces procédés vont mes préférences, et quelles en sont les raisons

.La tragédie et la comédie sont deux genres apparemment très distincts.La comédie fait rire en se moquant des vices de l’homme et de l’absurdité de ce qui l’entoure comme la société ou encore le mondedans lequel il vit. La comédie cherche à voir la vie d’un regard optimiste, et elle a toujours une fin joyeuse. Le comique se traduit par les mots et les gestes ou accessoires, comme par exemple dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière, dans le passage ou Cléonte et Covielle sont déguisés et utilisent un langage inconnu(« Ossa binamen sadoc babally oracaf ouram »), mais aussi par la situation quitourne dans des directions inattendues, et par la répétition des actions. La comédie a différentes nuances telles la satire ou l’ironie.Dans les comédies, le spectateur se sent supérieur au personnage, il sent qu’il domine la situation.La tragédie quand à elle se concentre sur les sentiments douloureux de l’homme, dans des situations qui n’ont pas de sortie, et ou le personnage est condamné àmourir ou à souffrir, comme dans Antigone de Jean Anouilh, ou cette dernière est condamnée à souffrir et mourir pour avoir enterré son frère. En général la tragédie est en vers, c’est un poème dramatique. Elle regorge de sentiments forts, et de nombreuses exclamations et questions sur les sens de la vie. Les costumes mais surtout les textes sont grandioses, et puissants, laissant le spectateur avec unsentiment d’infériorité par rapport au personnage, et il ressent un sentiment de perte, de désespoir.Cela mène à se demander quels sont les plaisirs de la tragédie, et la charmes de la comédie, et qu’est ce qui, à la fin les rapproche l’une de l’autre.

La comédie et la tragédie ont de nombreux points en commun. Premièrement, elles ont la même origine, elles viennent toutes les deux del’Antiquité, en Grèce, du culte fait au dieu Dionysos. Ensuite, toutes deux traitent comme sujet général l’homme et ses complication, ou manies. Elles ont tendance à diminuer l’homme, soit en l’écrasant sous ses grand drames, soit en le ridiculisant en montrant que ses manies de tous les jours n’ont souvent pas de sens, et qu’il s’en préoccupe trop.On remarque que l’on a beaucoup de plaisir à assister à unereprésentation tragique. La tragédie avant tout est écrite par de très beaux textes, et chacun prend un réel plaisir à les écouter, les savourer. Ces textes et les situations qu’ils décrivent amènent le spectateur à se poser des question sur les impasses de la vie et à se retrouver devant une situation qui reflète la mort, la douleur et le désespoir, et par la suite à essayer de trouver la sortiequi n’existe pas. La tragédie va forcer le spectateur à tourner une situation dans tous les sens pour y trouver une solution. L’exemple d’Andromaque par Racine pourra être pris ; Andromaque se retrouve dans la situation où elle doit choisir entre garder son honneur mais porter sur le cœur la culpabilité de la mort de son fils, ou bien détruire son honneur en se mariant à son pire ennemi, maisgarder son fils en vie. Le spectateur veut l’aider à trouver une solution, une sortie du tunnel, mail il n’y en a point. Le spectateur sentira ensuite une purgation de ses mauvais penchants, le menant à se plonger dans un bien être de blancheur, voire se sentir sain.Après des émotions très fortes, le spectateur se sent plus léger, et ses problèmes quotidiens lui semblent moins importants.Dans la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La tragedie et la comedie
  • Comédie et tragédie
  • Comedie et tragedie
  • Comédie-tragédie
  • Tragédie et comédie
  • comedie tragedie
  • tragédie ou comédie
  • Comédie et tragédie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !