comédie

1334 mots 6 pages
L'INVENTION DE LA GRANDE COMEDIE
L'Ecole des femmes , en cinq actes et en vers, jouée en 1662 par Molière , donne au genre comique ses lettres de noblesse . C'est la première des grandes comédies où Molière aborde les questions les plus brûlantes de la vie de son temps .
Les personnages qu'il imagine et interprète , comme Tartuffe et Herpagon , continuent encore à faire rire et réflechir .
La comédie peint des caractères ridicules ou des conflits amoureux qui connaissent un heureux dénouement . Le comique provient de différentes sources : comique de mots,de geste , de situation , de caractère de moeurs .
I. Les formes et les règles de la comédie

La comédie a pris au cours des siècles des formes variées, fiées à son contenu et à sa tonalité. Cependant, la plupart d’entre elles existent au XVIIe siècle et la comédie suit un modèle de construction qui subit peu de variantes.

1- Les formes de la comédie

- La comédie d’intrigue : D’origine italienne, elle se caractérise par son schéma: un valet astucieux (dans la lignée d’Arlequin), vient en aide à son jeune maître, amoureux d’une jeune fille bien gardée (les jeunes premiers) par un vieillard grincheux (le barbon). Le Barbier de Séville (1775) suit à la lettre ce canevas. La comédie d’intrigue com­porte trois actes et use surtout du comique de situation et de caractère.

- La comédie‑ballet : Liée à la vie de cour, elle témoigne du goût de l’époque pour le divertissement. Elle allie théâtre, musique, chant et danse. Ainsi, Molière collabore avec Lulli pour la création du Bourgeois gentilhomme (1670) avec son célèbre menuet (acte I) .

- La grande comédie : Elle comporte cinq actes et le plus souvent est rédigée en vers . Ses sujets sont plus graves et plus sérieux: elle critique les défauts humains et traite également de problèmes d’actualité (l’hypocrisie reli­gieuse dans Tartuffe, 1669). Le comique y est empreint de pessimisme.

- La comédie satirique : Son objectif est de dénoncer les travers d’une époque,

en relation

  • la comédie
    376 mots | 2 pages
  • La comédie
    646 mots | 3 pages
  • La comédie
    339 mots | 2 pages
  • Les comedies
    776 mots | 4 pages
  • Comedie
    392 mots | 2 pages
  • La comédie
    621 mots | 3 pages
  • La comédie
    1077 mots | 5 pages
  • La comédie
    640 mots | 3 pages
  • La Comédie
    946 mots | 4 pages
  • La comédie
    347 mots | 2 pages