Comique

2417 mots 10 pages
Commentaire Rostand Cyrano de Bergerac(Acte 3, scène 7)

A la fin du 19ième siècle, le peuple français se retrouve face à de multiples évènement qui vont désenchanter leur vision de la société, tels que la mort du président Sadi Carnot ou encore l’affaire Dreyfus. Dans ce contexte, des auteurs comme Edmond Rostand parviennent à nouveau à captiver une France dépressive. En suivant le parcours de jeunes auteurs, il se fond dans le classicisme jusqu’à ce qu’il décide d’utiliser Les Grotesques de Théophile Gautier, ainsi que les biographies de Savinien Cyrano De Bergerac, écrivain lui-même. Par le biais de ses deux références, Edmond Rostand parvient à crée une héros romantique du nom de Cyrano De Bergerac et écrira une pièce sur ces péripéties de 1896 à 1897, titré de la même façon que son protagoniste éponyme. Elle sera représenté pour la première fois le 27 Décembre 1897 est fait une triomphe, le nombre de représentation s’élève à quatre cents entre décembre 1897 et mars 1899, mais ce n’est quand 1913 qu’on atteindra la millième représentation. Considéré comme une grande œuvre du théâtre français, elle parviendra à quelque peu soulager le peuple français de son découragement, comme le déclare Sarcey dans Le Temps le 3 Janvier 1898:« Nous allons enfin pouvoir être débarrassés et des brouillards scandinaves et des études psychologiques trop minutieuses et des brutalités du drame réaliste ». La pièce de notre héros romantique se déroule en cinq actes écrit en alexandrins relatant les épisodes de l’héroïque Cyrano de Bergerac. Le Frère de Edmond Rostand, Maurice qualifiera même la pièce débordant d’honneur, d’amour et surtout d’héroïsme comme une œuvre donnant le « courage d’être des héros ». Edmond Rostand nous présente un personnage tiraillé par son amour pour Roxane et son embarras en ce qui concerne son manque de charme, il ne pense pas être digne de sa belle cousine. Ses tourments amèneront Cyrano à utiliser les lettres qui manie si bien pour déclarer son amour

en relation

  • Comique
    781 mots | 4 pages
  • Le comique
    904 mots | 4 pages
  • Le comique
    5537 mots | 23 pages
  • Le comique
    841 mots | 4 pages
  • Le comique
    1738 mots | 7 pages
  • Le comique
    1772 mots | 8 pages
  • Le comique
    477 mots | 2 pages
  • Le comique
    352 mots | 2 pages
  • Les comiques
    435 mots | 2 pages
  • Comique
    339 mots | 2 pages