Comm

384 mots 2 pages
Communication
De l’attaché de presse au directeur de la communication, les métiers de la com deviennent de plus en plus stratégiques. Culture générale, maîtrise des langues, des techniques professionnelles et des nouvelles technologies sont indispensables pour s’imposer dans ce milieu très sensible aux aléas économiques.

Le secteur

Difficiles à dénombrer, les professionnels de la communication exercent partout. Environ 10 000 personnes travailleraient dans des agences-conseils en communication, groupes gigantesques (Havas, WPP, Publicis), belles PME (I&E) ou petites agences. On trouve les autres dans la quasi-totalité des entreprises privées, mais aussi dans le public, au sein des ministères, des collectivités territoriales, d’associations, d’institutions internationales. Pourtant, les perspectives d’emploi restent modestes : les professionnels sont encore jeunes et le volume de recrutement étroitement lié à la situation économique. Autres particularités : une grande partie des offres concerne l’Ile-de-France, et elles émanent surtout des agences, dont le turn-over permet de donner leur chance aux jeunes diplômés.

Les métiers

Le directeur de la communication définit la politique de communication et garantit la cohérence de toutes les actions menées par des professionnels plus spécialisés : attaché de presse (relations avec les journalistes), chargé de relations publiques (organisation d’événements), de la communication interne (relations avec les partenaires sociaux), de la communication financière (relations avec les actionnaires et la presse économique), journaliste d’entreprise et webmestre (informations sur papier ou Internet), directeur artistique et graphiste chargés de l’identité visuelle (logo…), publicitaires… En agence, on commence comme consultant junior (généralement chargé des relations avec la presse, la base du métier), puis on grimpe les échelons en se spécialisant et en assumant des missions de plus en plus importantes.

Les

en relation

  • Cheval
    9804 mots | 40 pages
  • Utopie de com
    575 mots | 3 pages
  • comm
    378 mots | 2 pages
  • Comm
    1202 mots | 5 pages
  • Comm
    1514 mots | 7 pages
  • Comm
    1722 mots | 7 pages
  • Comm comp
    539 mots | 3 pages
  • Comm co
    952 mots | 4 pages
  • SYNTHESE
    880 mots | 4 pages
  • Cas Michelin MOE
    1230 mots | 5 pages
  • Le secteur public est-il sclérosée ?
    426 mots | 2 pages
  • La garantie illimitée des epic et le droit de l’union europeene des aides d’etat.
    2592 mots | 11 pages
  • Atelier m tier la n gociation
    519 mots | 3 pages
  • Les avantages et les inconvénients de la technologie
    375 mots | 2 pages
  • Relations interpersonnelles et crises
    10937 mots | 44 pages