Comme enfant je suis cuit - jean-francois beauchemin

1041 mots 5 pages
Fiche De Lecture

Titre du livre / Date de publication / Auteur / Genre littéraire

Comme enfant je suis cuit / 1998 / Jean-François Beauchemin / Roman

«Profondément athée, Jean-François Beauchemin s’i`intéresse à l’âme humain, qui, selon lui meurt en même temps que le corps. Dans son œuvre, il revisite ses obsessions: l’enfance perdue, l’amour, la mort, la douleur, l’inexistence de Dieu, les animaux, la joie et la famille.» #

Comme enfant je suis cuit, premier livre d’une trilogie ; Le garage Molinari et les choses terrestres.

Résumé

C’est l’histoire d’un petit garçon, Jérôme, qui n’a pas une enfance facile. Son père est décédé, sa mère est une putain et il habite dans HLM. Son histoire est raconté d’une façon très cru, de son point de vu d’enfant, remplie d’insouciance et d’innocence. On arrive a voir sa vision des choses et de la vie, qui n’est pas toujours belle. Sa peut même être frustrant à certains moment qu’un enfant pense de cette façon, au lieu de profiter de sa jeunesse.

Personnages

Jérôme : petit garçon, 13 ans, il a son chien Scotch, il ne vas plus à l’école, très peu de description physique

Maman de Jérôme : mère de Jérôme, putain, veuve, paraît bien

Père de Jérôme : père de Jérôme, mort, alcoolique, comptable

Joëlle : voisine de Jérôme, ¨amoureuse de Jérôme ¨, sa mère est morte, 12 ans

Jules : Petit frère de Jérôme, 8 mois

Le père de Joëlle, Le curé Verbois, les amies putains de la mère de Jérôme, les policiers, le concierge, Les anges, La dame dans l’autobus
Thème

La mort, l’amour, l’enfance, la vie, la religion, les rêves, le bonheur
(voir extrait)

Narration / Structure

Narrateur: Jérôme, on est dans sa tête
Structure : On fait des sauts dans le passé

Style / Tonalité

Style enfantin, aucune virgule, comme un enfant qui parle tout le temps sans prendre de pause à montre l’innocence d’un enfant

Citation et passages à retenir

«Toutes ces règles à suivre c’est d’un ennui. La

en relation

  • 972 1690 1 SM
    8311 mots | 34 pages
  • Anthologie
    20440 mots | 82 pages
  • Sans chapeau
    62369 mots | 250 pages
  • sans pardon
    105329 mots | 422 pages