Comment baudelaire présente-il paris dans son œuvre “tableaux parisiens”

1158 mots 5 pages
Comment Baudelaire présente-il Paris dans son œuvre “Tableaux Parisiens”

Comment Baudelaire présente-il Paris dans son œuvre
“Tableaux Parisiens”

Le long des pages suivantes je me dispose à réaliser un essai, dont le sujet sera comment Charles Pierre Baudelaire reflète-il Paris dans les poèmes de la section “Tableaux parisiens” appartenant à son œuvre “Les Fleurs du Mal”. Dans ce travail je tente de traiter des aspects esthétiques, ainsi que historiques; j’espère que, de cette manière, à la fin du texte le lecteur ait obtenu une idée générale de ce que Charles Baudelaire transmet avec ces poèmes.

La première édition de l’œuvre “Les Fleurs du Mal” a été publié en juin 1857, mais celle-ci sera retirée en août. Dans cette édition on ne trouve pas la section “Tableaux parisiens”, et on ne pourra pas lire ce groupe de poèmes comme un chapitre de l’œuvre jusqu’a la deuxième édition en 1861. C’est pour ça que, peut-être, on pourrait considérer cette division comme une partie qu’a eu besoin d’un procès de maturation plus important, par rapport au reste de l’œuvre.
De toute façon, pour introduire la première idée que j’ai extraite de la lecture des «Tableaux Parisiens », j’aimerais bien faire appel à une affirmation de Paul Desjardins en parlant des poèmes que Baudelaire dédicace à Paris : «Baudelaire est plus occupé en enraciner l’image dans la mémoire qu’en l’orner et l’élaborer ».
Le titre que Baudelaire donne à cette part de poèmes est Tableaux Parisiens, mais cependant cela n’implique pas qu’on peut définir chacun des poèmes comme un tableau de Paris que l’auteur peigne. Les Tableaux Parisiens sont, en fait, tableaux de la ville ; mais probablement ils n’ont pas le sens de représentations picturales que l’auteur réalise, plutôt celui de souvenirs qu’il évoque. On doit dire que cela se produit malgré le moment où on publie les poèmes et le moment que les poèmes reflètent soit le même. Dans ces poèmes évoqués Baudelaire présente l’ambivalence de Paris,

en relation

  • Essai Tableaux Parisiens
    3606 mots | 15 pages
  • Introduction à la poésie baudelairienne
    846 mots | 4 pages
  • La modernité chez Baudelaire
    784 mots | 4 pages
  • Pkémon
    4662 mots | 19 pages
  • Dossier sur les fleurs du mal de baudelaire
    4756 mots | 20 pages
  • Baudelaire
    15005 mots | 61 pages
  • La littérature doit-elle prendre part aux débats de sociétés ?
    2036 mots | 9 pages
  • Baudelaire les fleurs du mal
    1304 mots | 6 pages
  • Les fleurs du mal
    1004 mots | 5 pages
  • Anthologie poètique «la ville au xixe et au xxe siècles».
    2706 mots | 11 pages