Comment baudelaire présente-il paris dans son œuvre “tableaux parisiens”

Pages: 5 (1158 mots) Publié le: 13 avril 2012
Comment Baudelaire présente-il Paris dans son œuvre “Tableaux Parisiens”


Comment Baudelaire présente-il Paris dans son œuvre
“Tableaux Parisiens”

Le long des pages suivantes je me dispose à réaliser un essai, dont le sujet sera comment Charles Pierre Baudelaire reflète-il Paris dans les poèmes de la section “Tableaux parisiens” appartenant à son œuvre “Les Fleurs du Mal”. Dans cetravail je tente de traiter des aspects esthétiques, ainsi que historiques; j’espère que, de cette manière, à la fin du texte le lecteur ait obtenu une idée générale de ce que Charles Baudelaire transmet avec ces poèmes.

La première édition de l’œuvre “Les Fleurs du Mal” a été publié en juin 1857, mais celle-ci sera retirée en août. Dans cette édition on ne trouve pas la section “Tableauxparisiens”, et on ne pourra pas lire ce groupe de poèmes comme un chapitre de l’œuvre jusqu’a la deuxième édition en 1861. C’est pour ça que, peut-être, on pourrait considérer cette division comme une partie qu’a eu besoin d’un procès de maturation plus important, par rapport au reste de l’œuvre.
De toute façon, pour introduire la première idée que j’ai extraite de la lecture des «Tableaux Parisiens »,j’aimerais bien faire appel à une affirmation de Paul Desjardins en parlant des poèmes que Baudelaire dédicace à Paris : «Baudelaire est plus occupé en enraciner l’image dans la mémoire qu’en l’orner et l’élaborer ».
Le titre que Baudelaire donne à cette part de poèmes est Tableaux Parisiens, mais cependant cela n’implique pas qu’on peut définir chacun des poèmes comme un tableau de Paris que l’auteurpeigne. Les Tableaux Parisiens sont, en fait, tableaux de la ville ; mais probablement ils n’ont pas le sens de représentations picturales que l’auteur réalise, plutôt celui de souvenirs qu’il évoque. On doit dire que cela se produit malgré le moment où on publie les poèmes et le moment que les poèmes reflètent soit le même. Dans ces poèmes évoqués Baudelaire présente l’ambivalence de Paris, eton pourrait même dire qu’on présente une double ambivalence de la ville. Premièrement, d’un côté, le Paris de la modernité, avec la réalisation des travaux menés par le baron Haussmann (« Le vieux Paris n’est plus (la forme d’une ville / Change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel) », Le cygne); et, d’un autre côté, le Paris marginal (gris, pauvre, sale) (« Le long du vieux faubourg, oùpendent aux masures / Les persiennes, abri des secrètes luxures / Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés / Sur la ville et les champs, sur les toits et les blés », Le Soleil ; « Blache fille aux cheveux roux, / Dont la robe par ses trous / Laisse voir la pauvreté […] —Cependant tu vas gueusant / Quelque vieux débris gisant / Au seuil de quelque Véfour / De carrefour », À Une Mendiante Rousse).Dans ce cas on pourrait dire que nous nous trouvons en face aux deux côtés de la médaille. Deuxièmement on peut trouver Paris dans deux dimensions différentes: la réalité et le rêve. Dans cette occasion ils ne seraient pas deux divisions équivalentes aux autres. Maintenant on dit que la réalité est conformé par le Paris moderne et le Paris marginal, en tant que le rêve parisien serait uneconséquence de la première réalité. On peut lire un exemple de cette idée dans le poème “Rêve parisien”, où Baudelaire parle d’un merveilleux monde rêvé une nuit, que substituerait le Paris réel (« Babel d’escaliers et d’arcades, / C’était un palais infini, / Plein de bassins et de cascades / Tombant dans l’or mat ou bruni ; […] En rouvrant mes yeux pleins de flamme / J’ai vu l’horreur de mon taudis, /Et senti, rentrant dans mon âme, / La pointe des soucis maudits ; », Rêve Parisien).
Au même temps la confrontation entre la modernité et le marginal débouche sur la transformation de la ville, le mort et la naissance de Paris. Les ouvrages Haussmanniens finiront avec le vieil ordre parisien et on verra commencer la nouvelle esthétique. Cette transition est exprimée par Baudelaire dans le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'image de Paris dans Tableaux Parisiens
  • Tableaux parisiens
  • baudelaire tableaux parisiens
  • Les Fleurs du mal, Tableaux Parisiens de Charles Baudelaire.
  • Charles baudelaire
  • Tableaux parisiens
  • Tableaux parisiens
  • Tableaux parisiens

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !