Comment expliquer la déviance

861 mots 4 pages
Intro
Entrée en matière et centrage : François Bayrou, a déclaré le 14 février 2012 , en référence aux déclarations de Nicolas Sarkozy "Quand on parle de l'homoparentalité en présentant cela comme une déviance, je voudrais qu'on songe qu'il y a en France des centaines de milliers d'enfants, d'adolescents dont le père ou la mère est dans la situation d'avoir cette orientation sexuelle"
Définition : La déviance est une transgression des normes sociales et juridiques en vigueur dans une société, plus ou moins tolérée, et qui implique des sanctions. .
Problématique : Quels sont les processus sociaux qui y conduisent ? Ce phénomène est- il le résultat d’un défaut de contrôle social ? ou bien le résultat d’une interaction d’un étiquetage ?
Nous démontrerons que la déviance peut s’analyser comme l’effet d’un contrôle social relâché ou bien comme le résultat d’une suite d’interactions.

I. La déviance, qui varie dans le temps et l’espace, s’explique par l’anomie dans une perspective holiste.
A. La transgression des normes ou déviance primaire est plus ou moins bien acceptée par la société
1. En effet, les normes sont des règles ou des modèles de comportement propres à un groupe ou à une société donnée, légitimé par des valeurs. Leurs transgressions par les déviants sont donc considérées différemment selon les époques
2. L’homosexualité par exemple est aujourd’hui une appétence sexuelle pour les individus de son propre sexe et donc un comportement sexuel minoritaire pas encore totalement justifiée au vue du document 1 mais au moins dépénalisée que depuis 1982 en France.
3. On constate que la probabilité d’homophobie varie selon les catégories sociales .Elle augmente nettement lorsque le niveau d’instruction est faible .Sur une échelle de 1 à 10, l’homosexualité est notée 7,3 par les titulaires d’un bac + 3 ou plus en 2008 et 3 par les titulaires d’un certificat d’études primaires
B. E Durkheim et RK Merton explique déviance et délinquance par

en relation

  • Deviance
    2912 mots | 12 pages
  • correction dissertation sur la de viance
    275 mots | 2 pages
  • La socialisation - cours -
    993 mots | 4 pages
  • Deviance
    3481 mots | 14 pages
  • Introduction à la sociologie géneral.
    6772 mots | 28 pages
  • Réflexion sur la socialisation
    2960 mots | 12 pages
  • Outsiders / howard becker
    4082 mots | 17 pages
  • Sociologie
    3675 mots | 15 pages
  • Normes et déviances
    2472 mots | 10 pages
  • Psychologie des foules
    9604 mots | 39 pages