Comment gérer au mieux le risque d'accident de travail dans le monde de l'intérim et plus particulièrement au sein du secteur industriel?

Pages: 64 (15994 mots) Publié le: 22 juin 2013
Introduction :
«  L’intérim est un secteur où tout le monde vit dans l’immédiateté. Ce rapport au temps se révèle peu compatible avec la prévention qui fonctionne à plus long terme », Jean- Pierre Lefèvre, contrôleur sécurité à la CRAM de Normandie.
La protection des travailleurs contre les maladies générales ou professionnelles et les accidents résultant du travail est l'un des objectifsexposés dans le préambule de la constitution de l'OIT. Plus récemment, la protection de la sécurité et de la santé des travailleurs, qui est essentielle pour que chacun, à l'heure de la mondialisation, bénéficie de conditions de travail décentes, a été réaffirmée. Sécurité et santé au travail sont, non seulement, indispensables au travail décent mais constituent aussi un facteur important de croissanceéconomique et de productivité.
En matière d’économie et de productivité le recours aux solutions temporaires pour gérer le personnel est de plus en plus présent. Depuis une vingtaine d’année, l’intérim se place leader en matière d’emploi précaire. Gagnant petit à petit sa place dans le monde des grands en termes d’aide à l’embauche, ce marché s’ouvre depuis peu à un recours au CDD et CDI.Précurseur de la flexibilité au travail, ce secteur repose sur une solution tripartite.
Agence d’emploi, entreprise utilisatrice et intérimaire fonctionnent donc ensemble. C’est ainsi que l’agence d’emploi (terme employé depuis 2005, loi sur la non exclusivité des organismes publics) doit quotidiennement répondre aux besoins et aux exigences de clients mais aussi d’intérimaires.
Situation pas toujoursévidente quand ont sait que la France est le premier demandeur en matière d’intérim au monde (35% du marché mondial de l’intérim contre 4% du marché mondial du recrutement). Cette première place suppose une clientèle difficile à satisfaire tant au niveau du recrutement, que dans la relation en elle-même. Dans une conjoncture économique difficile, le recours à l’intérim est souvent synonyme desacrifice en terme de coût ce qui explique l’exigence des clients actuels.
Face à l’exemplarité demandée par les entreprises utilisatrices, le vivier intérimaire constant demande lui aussi une exigence et une présence toute particulière. Ce qui fait la réussite d’une agence d’emploi c’est la proximité qu’elle développe avec ses salariés qui lui confère ainsi un avantage de poids face à sesconcurrents. En effet, fidéliser un intérimaire c’est pouvoir répondre rapidement au demande d’un client que se soit sur du peu qualifié comme du profil à forte valeur ajoutée.
Cependant, quand ont sait que sur 100 intérimaires seulement ¼ ont choisi ce mode de fonctionnement afin d’accéder à un premier emploi, qu’en moyenne une mission dure 1,9 semaine (études du Prisme 2009), le challenge devientcompliqué a relever.
Pour développer une activité pérenne, tous les points essentiels de cette relation doivent être pris en compte et étudiés. Dans un premier, le recrutement doit être industrialisé afin de ne palier à aucun manque de compétences lorsque la demande arrive. Le sourcing, le pré-recrutement, ou encore la remise en poste d’un candidat à la fin d’une mission ne doit pas faire l’affaired’un oubli. Dans une seconde partie, il ne faut pas négliger les conditions de délégation et développer une réelle communication avec l’entreprise partenaire.
Comment déléguer efficacement si l’on ne sait pas où notre employé va évoluer ? Pour cela, la fidélisation du client est essentielle. Il en convient donc de développer un lien privilégié de manière à dénouer la communication et ainsi avoirtoutes les cartes en mains pour recruter en toute tranquillité.
Au sein d’’agence spécialisées, la sécurité ne doit ainsi pas être négligée dans la relation commerciales. C’est d’autant plus ardu de palier à tous les manquements en termes de sécurité quand nous ne somme pas sur le terrain. Or généralement le sujet n’est que trop peu évoqué car le souci principal est de gérer l’urgence. On ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comment gérer les risques dans l’entreprise ?
  • Comment gerer les conflits au sein de l'entreprise
  • Comment gérer mon unité de travail?
  • Comment travailler plus efficacement
  • Comment travailler plus efficacement
  • Comment gérer l’innovation au sein de la fonction achats
  • Quel sont les risques naturel dans le monde et comment s’en protéger ?
  • Comment gérer les identités et les accès au sein d'une entreprise étendue ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !