Comment le regard d’un simple voyageur, qui ne connaît pas paris, pousse-t-il l’exagération et l’ironie jusqu’à rendre dérisoire le pouvoir de la cour et celui de la religion ?

Pages: 3 (525 mots) Publié le: 23 mai 2010
Etude de texte :
Montesquieu, Lettres persanes 1721
« Lettre XXIV  » (24) Grandeur de Paris, mouvement des rues, puissance du roi de France, du Pape…

Problématique :
Comment le regard d’unsimple voyageur, qui ne connaît pas Paris, pousse-t-il l’exagération et l’ironie jusqu’à rendre dérisoire le pouvoir de la cour et celui de la religion ?

Plan type :

I. Une écriture épistolaireUne lettre fictive
Un énoncé ancré dans la situation d’énonciation
Une rhétorique de l’étonnement

II. Une satire de la vie parisienne

Les embarras de Paris
La ségrégation sociale
La vanitédes comportements

III. Une critique du pouvoir

Des allusions ironiques
Le roi, habile manipulateur
Une préscience de la révolution (?)

Explications détaillées :

I. Une écritureépistolaire.
on « voit » une lettre, écrite par un certain Rica
Expéditeur (Rica) à destinataire (Ibben) + lieu (Smyrne) → le paratexte nous indique que c’est une lettre
Lettre dans un roman épistolairedonc.

« Nous » → Rica n’est pas seul à voyager
A « Paris » → lieu, donc cadre spatio-temporelle établi
(A Paris ; on arrive à un étonnement)
- L’épistolier persan (Cf. : Smyrne + nomsexotiques)
- Comparaison entre deux mondes : Orient vs Occident
Le fondement de la lettre exotique permet une distance

Rhétorique de l’étonnement → regard de Rica sur le monde (Cf. : Candide) fondésur la naïveté, tout est sujet d’étonnement, tout le surprend. Rica = regard qui accepte d’être dérangé
« Tu ne le croirais (conditionnel) pas peut-être » : Projette sur le destinataire son propreétonnement, sa fascination. Le verbe même « étonner » est utilisé par Rica.

II. Une satire des mœurs (vie parisienne).
Mœurs : constances de la nature humaine
Embarras des villes : sujet commun,constance de la littérature
Champ lexical de l’agitation : « il court ; il vole » (verbe de mouvement)
« Cent pas » vs « Dix lieux » etc.

Pars est en mouvement, en pleine effervescence, liée aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Paris sous le regard d'un voyageur italien en 1596
  • Pouvoir religion
  • comment compter jusqu'a 3
  • Comment rendre une ville attractive
  • le pouvoir de rendre la justice
  • Comment rendre l’europe compétitive
  • Comment rendre une segmentation
  • Comment rendre l'eau potable ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !