Comment realiser un commentaire composé

283 mots 2 pages
Mouloud feraoun est un écrivain Algerien qui est né le 8 mars1913 dans le village de la montagne kabyleau tizi hibel,son vrai nom c’est ait chaabane,Feraoun c’est le nom imputé par l’état-civil français.Il fréquente l’école de tizi hibel a l’âge de 7 ans. Mouloud Feraoun c’est un élève de l’ècole normale d’instituteurs de BOUZAREAH,il enseigne durant des annèes comme instituteur,directeur d’école et de cours complémentaire,avant d’ètre nommé inspecteur des centres sociaux.feraoun commence à écrire en 1934 et son premier roman c’était « le fils du pauvre ».ce livre est publié en 1950 et son personnage principal c’ètait ‘FOUROULOU MENRAD’ dont il raconte sa propre histoire,cela veut dire son enfance et son adolescence.En revanche,Ce n'est pas une histoire quelconque quoi qu'elle retrace une vie très simple de par les gens qui en sont les acteurs Alors, comment l’auteur présente la vie de menred dans son œuvre ? Menred est un garçon pauvre, et malgré sa pauvretè.Il ne se rends pas compte qu'il est pauvre. Il était destiné à devenir berger, il a eu plus de chance que la plupart de ses camarades, il a pu étudier, conquérir un diplôme, sortir de la pauvreté. Dans cet œuvre on trouve une simple description des usages et les habitudes kabyles. En kabyle on ne trouve jamais de luxe parce que tout le monde sait que l’homme riche est avare et le pauvre n’a pas de terre, la Ba les femmes travailles hors la maison on les trouvent dans les champs. Elles préparent les repas pour nourrir les

en relation

  • la revolution de 1917
    1271 mots | 6 pages
  • Methode dissertation
    1274 mots | 6 pages
  • Pr Sentation Du Bilan Simplifi
    1352 mots | 6 pages
  • Fiche m thode analyse texte
    1009 mots | 5 pages
  • Dissertation en français
    263 mots | 2 pages
  • Dissertation
    1124 mots | 5 pages
  • le journal télévisé
    1129 mots | 5 pages
  • Rien
    1743 mots | 7 pages
  • Bac sénégal 2007
    757 mots | 4 pages
  • Les regret de joachim du bellay
    1627 mots | 7 pages