Comment un soignant doit-il se positionner et adapter sa méthode de communication face à une personne atteinte de la maladie d'alzheimer refusant tout soin ? et en quoi la relation soignant / soigné est-elle si

Pages: 15 (3644 mots) Publié le: 10 novembre 2012
Évaluation du module 5

Apprécier, évaluer l'élève dans sa compétence relationnelle et de communication centrée sur le patient et son entourage

JEGO-AQUILINA Ronan
Promotion 2011 - 2012 IFAS - CHU Pontchaillou Rennes

Sommaire



INTRODUCTION Présentation du contexte, du lieu et des acteurs présents .......................... 3



DÉVELOPPEMENT Description détaillée de lasituation .............................................................. 3 Analyse de la situation ................................................................................. 4



CONCLUSION ............................................................................................. 7



BIBLIOGRAPHIE......................................................................................... 8



ANNEXES

2

Introduction

D

ans le cadre de ma formation d'Aide-Soignant au sein de l'Institut de Formation Aide-Soignante du Centre Hospitalier Universitaire Pontchaillou à Rennes, j'ai relevé une situation de communication toute particulière entre une personne soignée et moi-même, lors de mon tout premier stage d'une durée de quatre semaines en milieu professionnel :situation qui m'a permis de m'interroger sur la communication entre soignant et personne soignée. Voici donc la mise en évidence de cette situation, afin de répondre aux exigences de l'évaluation du module n° 5 de ma formation, intitulé « Relation et Communication ». Cette situation de communication se déroule au sein d'un établissement accueillant des personnes âgées dépendantes à Rennes. Seulesdeux personnes sont présentes à l'occasion de cet échange : moi-même, en tant qu'élève Aide-Soignant, et l'un des résidents de cette structure d'accueil.

Description

L

e vendredi 21 octobre 2011, troisième semaine de stage, je quitte la salle des transmissions vers 14 heures et débute mon service d'après-midi dans le secteur auquel je suis rattaché. Seul, j'at tends l'arrivée des soignantsqui vont m'encadrer aujourd'hui, ceux-ci étant conviés à une courte réunion de travail (réunion à laquelle je n'assiste pas, étant stagiaire). Je n'ai reçu aucune directive particulière quant aux tâches que je peux réaliser en ce début de service, donc je décide de com mencer par rendre visite à chaque résident du secteur afin de m'assurer que tout est en ordre. Je frappe à la porte de la premièrechambre, mais je n'entends pas de réponse. J'entre alors dans la pièce de façon discrète, le résident ayant pu s'endormir. A ma plus grande stupéfaction, celui-ci est bien éveillé, assis dans son lit, encore vêtu de son pyjama, et n'a de toute évidence pas réalisé sa toilette dans la matinée. Je m'approche de lui pour le saluer, et le questionner sur cette situation qui m'interpelle. Monsieur D.est âgé de 73 ans. Je l'ai toujours connu comme quelqu'un de souriant, ayant un contact facile et agréable avec les soignants. Il est de taille moyenne et de corpulence nor male, un peu dégarni sur le dessus du crâne, ses cheveux sont gris et ses yeux marrons. Son visage est aujourd'hui moins expressif qu'à l'accoutumée. Il m'observe, le regard vide, et ne réagit pas à mon intrusion dans sa chambreplongée dans la pénombre, dont les volets extérieurs sont à peine entrouverts. Son dossier médical indique que Monsieur D. est atteint de la maladie d'Alzhei mer, et souffre de troubles psychologiques importants. C'est une personne qui est donc devenue très dépendante, ce qui implique son admission définitive dans l'établissement. A aucun moment je ne soupçonne les soignants de service ce matind'avoir pu simplement oublié de le prendre en charge pour le préparer, car je sais que c'est un résident qui est parfois hostile à tout soin proposé, mais qui accepte plus facilement le personnel masculin. Je suis en revanche plus surpris de n'avoir rien entendu sur son état du jour lors des transmissions. Je tente donc d'ouvrir le dialogue : « Bonjour Monsieur D., comment allez-vous ? - Bonjour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • En quoi l'annonce d'une maladie incurable influe sur la relation soignant-soigné ?
  • SITUATION SUR LA RELATION SOIGNANT-SOIGNE
  • Relation soignant-soigné
  • relation soignant soigné
  • Relation soignant soigné
  • Relation soignant / soigne
  • La relation soignant soigné
  • Relation soignant-soigné et psychose

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !