Commentaire acte iv scene 2 phèdre racine

Pages: 7 (1705 mots) Publié le: 2 mai 2010
A N A LY S E

D E

L ’ Œ U V R E

ACTE IV SCÈNE 2
possible. L’échange n’est d’ailleurs instauré que très progressivement : la première réplique de Thésée s’adresse à lui-même, et sa colère n’écoute pas la question d’Hippolyte, elle n’est qu’une parole lancée contre son fils, une imprécation qui ne cherche que la puissance du verbe, ignorant la parole de l’autre (à la question d’Hippolyte,vers 1043, Thésée répond par une autre question, indignée celle-là). La preuve de la fonction strictement agressive de la parole du père est bien sûr dans l’adresse à Neptune : celle-ci correspond à la recherche d’une autre puissance, effective cellelà, de mort. « Je n’ai point imploré ta puissance immortelle [… ] Mes vœux t’ont réservé pour de plus grands besoins ». Elle désigne Hippolyte par undéictique insultant (« ce traître »), exige et promet en retour. C’est là le point culminant de la recherche de puissance dans l’imprécation. L’adresse au dieu manifeste ce que la colère a de terrible et de surhumain. • Une défense fragile. Par contraste, la première réaction d’Hippolyte à cette colère ne présente aucune marque d’adresse, elle décrit pour lui-même son propre état, sorte dedidascalie interne qui souligne l’impuissance verbale du jeune homme devant ce qui l’écrase. Ce n’est que lorsque Thésée lui donne le signe-témoin qui, dit-il, lui a permis de conclure à sa culpabilité (le fer) et introduit par là la modalité judiciaire du dialogue, qu’Hippolyte commence à se défendre. Au « monstre » de Thésée, répond alors le rejet de « Seigneur » ; aux impératifs (« Fuis », « Prendsgarde ») répondent les demandes : « Approuvez », « Examinez ma vie » ; si la tirade de Thésée progressait par anaphores successives, celle d’Hippolyte suit une logique plus argumentative, empruntée au genre judiciaire de la défense avec ses sous-entendu (trois vers), la demande d’examen de sa vie (1090-1092), le lieu commun du crime préparant le crime (1093-1100), le rappel de son passé (vers1100-1110), l’argument de la rudesse (vers 1111-1113). Les répliques sui-

pables, ni tout à fait innocents », pourrait-on dire en paraphrasant la Préface qui cite elle-même La Poétique d’Aristote. Seule Aricie semble échapper pour le moment à ce principe d’écriture des personnages.

ACTE IV SCÈNE 2
COMMENTAIRE COMPOSÉ
Cette scène marque un crescendo dans la colère de Thésée et dans le pathétique.Elle se caractérise en effet par la violence d’un affrontement inégal qui pose très tôt, sur le plan de l’écriture dramatique, les éléments du dénouement tragique, tout en représentant un moment où les enjeux de la parole théâtrale se manifestent le plus clairement. La malédiction du père, ou le comble du pathétique. • Le dispositif singulier de la violence verbale. La scène se développe en troistemps principaux, précédés d’un aparté de Thésée qui confère d’emblée sa tonalité pathétique à la question du signe et de l’erreur (vers 1035-1040). Le premier temps voit éclater la colère de Thésée aux vers 10411086, colère ponctuée par l’anaphore « Fuis » et culminant dans l’apostrophe à Neptune, à qui s’adresse l’imprécation du père contre le fils. Hippolyte tente ensuite de se défendre aux vers1087-1138, et avoue à son père son amour pour Aricie. Le dialogue s’achève aux vers 1139-1156 dans la division, partagé entre fureur (Thésée) et plainte (Hippolyte). Ce qui frappe dans cette composition en trois temps, c’est la manière dont la parole est l’instrument de la violence. La colère de Thésée apparaît d’emblée au point le plus haut et se nourrit des insultes adressées à Hippolyte («perfide », « traître », « monstre », etc.), sans que nul dialogue ne soit

48

49

A N A LY S E

D E

L ’ Œ U V R E

ACTE IV SCÈNE 2
dront, quand vous m’abandonnez ? », écho parfaitement limpide du « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné » de l’Évangile de Mathieu, tout autant que réponse à l’injonction de Thésée : « J’abandonne ce traître à toute ta colère ». Le temps de la tragédie,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire acte iv, scène 6 de phèdre de racine
  • Commentaire composé phedre de racine acte 2 scene 2
  • Plan du commentaire composé de Phèdre Acte IV scène 2
  • Phèdre acte IV scene 6 de Racine
  • Commentaire Bourgeois Gentilhomme, Acte IV scène 2
  • Commentaire de ruy blas, acte iv scène 2.
  • Illusion comique commentaire acte iv scene 2
  • Commentaire Ruy Blas Acte IV scène 2

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !