Commentaire acte i scène 6 le jeux de l'amour et du hasard marivaux

1262 mots 6 pages
Lecture Analytique 1
I. Une scène comique
1) un quipropo
• Comique de situation : opposition entre les didascalies (Silvia vs lisette)
• Augmentation du comique de situation car chacun des personnages croient tromper l’autre
(cf. apartés)
• L’identité est ce sujet de conversation : augmentation comique de situation
(apartés de Silvia : « quel homme pour un valet ») à Donc scène de qui propos proche de la mise en abime mais on les reconnaît C’est donc le comique qui importe
2) Le comique de mot
•

Lié au comique de situation. On a tout un jeu sur le lexique
« L’histoire de tous valets qui m’ont vu » « L’histoire de tous maitres »
Un jeux de mots amoureux : badinages* Silvia : « me parler d’amour (...) » Dorante : « m’en faire sentir » àHumour, regard amusé du spectateur sur la situation et la relation des personnages
II. Le coup de foudre à Enjeu dramaturgique de la scène
1) Le jeu de séduction entre les personnages
• •
• •
Dialogue : duoàaugmentation des rapports de séduction Compliments adressés a Silvia :
« La maitresse le veut-elle ? »
Isotopie de l’amour (« cœur », « ton amour »)
Plaisir dans cet échange : difficultés à partir de Silvia
« Faudra t-il que je te quitte »
2) L’expression des sentiments amoureux
• •

Sentiments vrai du faux ≠ amour imposé
Maitrise du langage des personnages pourtant ils sont troublés :
« Attend Lisette je voulais te parler d’autre chose (...) » « Tu m’as fais perdre mon idée à moi aussi » àRéciprocité des sentiments
Réaction similaire : Ils souhaitent tous deux partir mais ils n’y arrivent pas
III. Argumentation indirecte
1) Maitres et valets, une réflexion idéologique
• Quipropos permet de mélanger les castes
• On reconnaît les valets : avec prénoms + déguisements
« Je me suis point fait aux cajoleries de ceux dont la garde robe ressemble à la tienne »
• Nombres occurrences des mots « maitres », « valets »
• Identité reconnu donc : « tu as l’air bien distingué et on est parfois

en relation

  • lavie
    4979 mots | 20 pages
  • Marivaux
    38756 mots | 156 pages
  • Le marivaudage
    2646 mots | 11 pages
  • Suprise
    27497 mots | 110 pages
  • marivaux
    46375 mots | 186 pages
  • photo
    14021 mots | 57 pages
  • Le personnage de comédie :
    3041 mots | 13 pages
  • 2004t1 1
    5029 mots | 21 pages
  • SQ 2nde comedie
    2898 mots | 12 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages