COMMENTAIRE ARGUMENTE DE FRANÇAIS sur la scène IX de La Dispute de Marivaux

1170 mots 5 pages
COMMENTAIRE ARGUMENTE DE FRANÇAIS sur la scène IX de La Dispute de Marivaux

La Dispute est une comédie en un acte et en prose de Marivaux représentée pour la première fois le 19 octobre 1744. L’une des dernières pièces de Marivaux, la Dispute vient après les grands succès. Dans cette pièce, il s’agit de décider lequel des deux sexes a donné le premier l’exemple de l’inconstance en amour. On a eu l’idée de recourir à l’expérience : quatre enfants, deux du sexe féminin et deux du sexe masculin, ont été isolés dans une forêt dès le berceau. Cette expérience a duré de longues années. Chacun d’eux a grandi isolé du monde et ne connait encore que Mesrou et sa sœur Carise qui les ont élevés. On va alors leur laisser la liberté de sortir de leur enceinte et de connaître le monde, les premières amours vont apparaître. Nous allons étudier la scène IX de cette pièce, ici nous assistons à la rencontre de deux coquètes, Eglé et Adine, la rencontre des deux personnages féminins tourne à l’affrontement, en quoi cette dispute est-elle comique ? Premièrement nous allons voir la confrontation des deux personnages puis la dimension comique de cette scène. A la scène IX, Eglé seule en scène aperçoit au loin une nouvelle personne inconnue d’elle comme du spectateur, Adine. La rencontre des deux personnages féminins tourne à l’affrontement. Dès les premières répliques, nous voyons le dédain des deux femmes l’une envers l’autre. Notamment avec la personnification « ce nouvel objet-ci? », Adine compare Eglé à un objet. En effet, lorsqu’elles s’observent nous prévoyons déjà l’affrontement, « Elle a quelque chose d’insipide », Adine utilise des termes pejoratifs. « cette figure-là » est un démonstratif impoli qui est méprisant « une éspèce qui ne me revient pas ». Chacune juge l’autre avant même de la connaitre. Elles se dénigrent entre elles. Aux premières répliques elles sont à distance l’une de l’autre, elles sont étonnées et désireuses de ce comparer «

en relation

  • Suprise
    27497 mots | 110 pages
  • Cpge
    93165 mots | 373 pages
  • Francais
    26184 mots | 105 pages
  • Littérature française du xviiiè siècle
    30792 mots | 124 pages
  • 9782210441163 francais1 LDP partie4
    18375 mots | 74 pages
  • 9782210441163_francais1_LDP_partie4
    18375 mots | 74 pages
  • Littérature française ma
    49830 mots | 200 pages
  • Littérature française
    58770 mots | 236 pages
  • « Quand vous serez bien vieille… »
    48614 mots | 195 pages
  • Coucou
    56077 mots | 225 pages