COMMENTAIRE ARGUMENTER

Pages: 6 (1497 mots) Publié le: 21 juin 2014
Commentaire

Introduction :
Ronsard, fils d'un chevalier, est né en septembre 1524 dans le Château de la Possennière, près de Vendôme. Pierre de Ronsard est une figure majeure de la littérature poétique de la Renaissance. Il est d'abord page de beaucoup d'aristocrates, dont le fils du roi François Ier. Il se destinait à la carrière de militaire et de diplomate, ayant déjà été secrétaire del'ambassadeur Lazare de Baïf; mais une grave maladie le rend à demi-sourd; il doit donc réorienter son avenir. Il fréquente des poètes, des humanistes, des clercs, des gens de cour; il y participe activement à la vie des premiers salons et à l'activité de l'Académie de poésie et de musique. Grand humaniste, il veut une poésie inspirée de l'antiquité tant au niveau des thèmes qu'au niveau de lamythologie. Il prône un style savant. Ronsard meurt le 27 décembre 1585.
Nous sommes en présence d’un sonnet régulier. Il se compose de 6 tercets pour le mètre est l’octosyllabe. La disposition des rimes dans les 6 tercets est plate. Nous avons une longue phrase qui occupe les deux premiers tercets, ensuite une phrase qui occupe le 3ème tercet et une autre phrase qui occupe le 4ème tercet. Et enfinune dernière qui occupe le 5ème et 6ème tercet. Dans les deux premiers tercets nous avons l’éclat de la jeunesse de la jeune fille ainsi que la manifestation du sentiment amoureux. Ensuite dans le 3ème et 4ème tercet, nous avons la constatation du dégât du temps (vieillesse). Et enfin dans les deux derniers tercets, le poète lui conseil de profiter de sa jeunesse. Le thème du poème est donc bienl’amour. On pourrait se demander comment Ronsard va entreprendre sa poésie afin de nous en montrer les qualités amoureuse à l’égard de la femme qu’il aime. Pour y répondre nous verrons dans un premier temps l’éloge de la beauté de la femme et ensuite une œuvre galante de séduction.
I- Eloge de la beauté de la femme
a) Métaphore de la fleur
La femme est désignée par le terme « Mignonne » auvers 1, au vers 7 et au vers 12. Ensuite le reste des vers renvoie eux à la rose au vers 2 et 3 « qui ce matin avait déclose, sa robe de pourpre au soleil ». La description de la « robe » au vers 3 avec les détails des « plis de sa robe pourprée » au vers 5 renvoie aux parures de la femme. On peut donc bien voir ici que la femme est décrite par le poète comme étant une rose. Il fait donc ici unemétaphore filée de la femme. De même, au vers 6 « teint », désigne bien une femme puisqu’il s’agit d’une particularité humaine. La fleur à des attitudes humaines « ses beautés laissé choir » (vers 10) nous avons donc ici une personnification. L’apparition de la fleur « ce matin avait déclose » (vers 2), « une telle fleur ne dure, que du matin jusques au soir ! » (vers 12-13), en montre une apparitionensorcelante. Érotisme léger qui prend tout son sens quand va s'affirmer de plus en plus l'assimilation entre la jeune fille et la rose (couleur de la rose) qui évoque la couleur de l'amour et symbolise entre autres la sensualité, l’amour-passion. La jeunesse de la fleur est également évoquée par une indication temporelle "ce matin", qui connote la nouveauté, la fraîcheur en même temps que labeauté. C’est une femme magnifique, charmeuse qui apparait pour ensuite disparaitre. Le poète est tout de suite sous le charme, il est dévoré par la passion. Le poète célèbre la beauté de la rose et à la fois celle de la femme. C'est en la comparant à une fleur qu'il l'invite à l'amour; mais cette invitation par l'éphémerité de la beauté marque plus un empressement qu'une invitation. Il la convintplus qu'il ne la persuade.

b) Description de la rose
Le poème insiste sur les qualités de la rose, ayant une beauté naturelle au vers 3 « Au soleil ». Comme nous pouvons le voir il n’y a pas d’exagération sur la beauté de la rose. La couleur de la rose au vers 3 « pourpre » représente un rouge sombre. Cela nous laisse imaginer à qu’elle point elle peut être majestueuse et chatoyante. Sa robe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • commentaire argumenté sur les bonobos
  • La rose et le Réséda commentaire argumenté
  • La Myopie
  • Commentaire argumenté extrait d'Eugénie Grandet
  • Commentaire argumenté " strophe pour se souvenir aragon
  • commentaire argumenté sur Et la mer et l'amour de Marbeuf
  • COMMENTAIRE ARGUMENTE DE FRANÇAIS sur la scène IX de La Dispute de Marivaux
  • Commentaire argumenté "voyage au bout de la nuit" (niveau bas)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !