Commentaire arrêt 8 février 2005 cassation

3393 mots 14 pages
COMMENTAIRE D'ARRET

Il existe des responsabilités du fait d'autrui particulières telles que la responsabilité parentale. Ainsi, l'article 1384 al.4 dispose que « le père et la mère, en tant qu'ils exercent l'autorité parentale, sont solidairement responsables du dommage causé par leurs enfants mineurs habitant avec eux ».

Cet article a d'ailleurs été mis en application par la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation dans un arrêt du 8 février 2005.

En l'espèce, Grégory Z., mineur âgé de 13 ans; résidant depuis l'âge 1 an chez sa grand-mère en vertu d'un accord passé avec les parents de l'enfant; a provoqué un incendie volontaire ayant causé des dommages matériels et financiers à Éric A. qui a alors assigné les grands-parents de l'enfant en réparation. Le tribunal pour enfants de Strasbourg a retenu la responsabilité des grands-parents et les a condamnés à indemniser la victime sur le fondement de l'article 1384 al.1 du Code civil. Les grands-parents ont interjeté appel devant la Cour d'appel de Colmar qui a rendu un arrêt confirmatif en date du 1er juillet 2003 au motif que la cohabitation avait cessé avec les parents auxquels l'article 1384 al.4 ne pouvait donc s'appliquer et que les grands-parents été chargés d'organiser, de diriger, et de contrôler le mode de vie du mineur de façon permanente. Les grands-parents, époux X., ont formé un pourvoi en Cassation, soutenant que la cohabitation de l'enfant et de ses parents n'a pas cessé et qu'ainsi leur responsabilité de plein droit doit s'appliquer. Le 8 février 2005, la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation a cassé et annulé l'arrêt rendu par la Cour d'appel de Colmar quant aux dispositions relatives à la responsabilité civile des grands-parents.

La question qui se posait alors aux juges de la Cour de Cassation était de savoir quelle application faire de l'article 1384 al.4. Autrement dit, les grands-parents, s'étant vus confier l'éducation et la surveillance d'un mineur depuis

en relation

  • Droit
    2620 mots | 11 pages
  • Td droit des obligations
    24669 mots | 99 pages
  • Commentaire de l'arrêt du 6 février 2008, rendu par la cour de cassation
    1371 mots | 6 pages
  • TD 1 Ex Cution Forc E
    5421 mots | 22 pages
  • Commentaire arrêt 8 février 2005 responsabilité du fait d'autrui
    1302 mots | 6 pages
  • Commentaire arret
    2583 mots | 11 pages
  • Cours droit pénal des affaires
    6861 mots | 28 pages
  • Dissertation
    26064 mots | 105 pages
  • Les moyens de prevention des difficulté des entreprises
    2095 mots | 9 pages
  • Méthodologie Droit Civil 1
    26461 mots | 106 pages