Commentaire arrêt blanco

1695 mots 7 pages
commentaire de l'arrêt Blanco cf article 1383 du code civil.Monsieur Blanco saisit le tribunal civil de Bordeaux contre l'Etat civilement responsable. Le préfet amène l'affaire devant le Tribunal des confits. Le préfet le fait selon le principe de la dualité juridictionnelle. Le préfet va élever le conflit. De deux autorités administratives et judiciaires laquelle à la compétence pour traiter (…)Consécration du principe de la responsabilité administrative.
Avant l'arrêt blanco les critères du droit administratif étaient: le critère organique, le critère matériel, le critère d'autorité. Mélange des deux critères: service public et puissance publique.
« Décidément on aurait préféré un jouet pour Agnès à la place de quatre chauffards »« ce qui est fâcheux dans les malheurs publics c'est que n'importe qui s'estime assez compétent pour en parler » Emile Michel Cioran s'appliquerait sans concession à l'espèce. « L'accident est plus grief et plus angoisseux quand il advient aux rebours de l'espérance. » Jacques Amyot.

Le droit administratif va être un droit autonome vis à vis du droit judiciaire. La liaison de la compétence et du fond, un principe affirmé par l’arrêt Blanco

Introduction des deux sous-parties ?

Le service public, critère essentiel de la compétence du juge administratif

Introduction des deux sous-parties ? L’abandon définitif du critère de délimitation des compétences administratives et judiciaires L’arrêt Blanco consacre l’abandon définitif du critère de délimitation des compétences fondés sur les textes en vertu desquels il n’appartiendrait qu’aux tribunaux administratifs de déclarer l’Etat débiteur (CE, 6 décembre 1855, Rothschild) Seule subsiste la référence aux lois des 16-24 août 1790 et 16 fructidor an 3, qui interdisent aux tribunaux judiciaires de « troubler de quelque manière que ce soit, les opérations des corps administratifs », de « connaître des actes d’administration, de quelque espèce qu’ils

en relation

  • Commentaire arrêt blanco
    1520 mots | 7 pages
  • Droit administratif L2
    15125 mots | 61 pages
  • td 7 la preuve
    632 mots | 3 pages
  • Commentaire arrêt blanco
    1930 mots | 8 pages
  • Commentaire d’arrêt blanco
    1236 mots | 5 pages
  • Commentaire d'arrêt blanco
    1382 mots | 6 pages
  • Administratif gea 2nd semestre
    8056 mots | 33 pages
  • Arret administratif
    464 mots | 2 pages
  • Droit admnisitratif
    17328 mots | 70 pages
  • Juge administratif et hierarchie des normes
    1284 mots | 6 pages