Commentaire article 111-5 code pénal

1778 mots 8 pages
Droit pénal Général Séance 1 Et à partir de cela nous pouvons nous demander si l’article 111-5 donne souveraineté, ou en tout cas des pouvoirs de plus en plus extensif au juge répressif ? et cela se fait-t-il au prix de la séparation des pouvoirs comme le craignait le tribunal des conflits ? Dans un premier temps nous verrons qu’après l’article 111-5 de 1994, le juge répressif est devenu une autorité puissante. Et dans un second temps nous verrons qu’il existe cependant des limites à l’article 111-5. I)L’article 111-5 : une source de puissance pour le juge répressif 1)La nature et l’étendu du contrôle du juge repressif Comme nous l’avons dit , cet article 111-5 du nouveau code pénal met fin aux discordes entre le tribunal des conflits et la chambre criminelle de la cours de cassation. A présent d’après ce même article, les juridictions pénales sont compétentes pour interpréter les actes règlementaires ou individuels. Tout d’abord par actes administratifs ,l’article 111-5 comprend bien sur les actes administratifs mais non pas réellement les actes d’administration. Dans un premier temps le juge répressif est apte à interpréter les actes administratifs, règlementaires ou individuels. Il peut se livrer donc à une interprétation d’un acte administratif opaque et en procédant à l'interprétation d'un règlement, il ne trouble pas les opérations administratives car il est alors conduit à dire le droit à propos d'un règlement qui n'est pas clair. Mieux même, en recherchant la signification exacte et profonde d'un texte obscur, le juge respecte cet acte. Il n'empiète en aucune manière sur l'[autorité administrative](http://droit.jurispedia.org/index.php?title=Autorit%C3%A9_administrative_%28fr%29&action=edit&redlink=1%20%20Autorité%20administrative%20(fr)%20(page%20inexistante)), bien au contraire, il la nettoie. La grande nouveauté est le fait de pouvoir interpréter les actes individuels qui sont destinés à une certaine catégorie de personnes. C’est

en relation

  • Commentaire article 111-5 code pénal
    1895 mots | 8 pages
  • Commentaire d'arret 111-5 code pénal
    457 mots | 2 pages
  • Commentaire de l'article 111-5 du code pénal
    2941 mots | 12 pages
  • Cass.crim, 9 septembre 2008
    1852 mots | 8 pages
  • Commentaire arret 9septembre2008
    4674 mots | 19 pages
  • Criminelle 25 juin 2002
    1836 mots | 8 pages
  • droit penal special
    1913 mots | 8 pages
  • L'action civile et l'action pénale
    2039 mots | 9 pages
  • Commentaire d'arret
    1332 mots | 6 pages
  • Classification tripartites des infractions
    4255 mots | 18 pages