Commentaire article 3 de la Constitution de 1958

981 mots 4 pages
TD DE DROIT CONSTITUTIONNEL N°3

COMMENTAIRE :

Le texte à commenter est l'article 3, alinéa 1er de la Constitution du 4 octobre 1958. La Constitution de 1958 est la norme juridique suprême et l'actuelle Constitution française. Elle contient dans son préambule un renvoie à la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789, au préambule de la Constitution de 1946 et à la Charte de l'Environnement de 2004. Cela forme le bloc constitutionnel. Cette Constitution est rédigée afin de mettre un terme à l'instabilité gouvernementale. Elle est marquée par le retour en puissance de l'exécutif. Mais il va plutôt être question ici de son article 3, alinéa 1er qui consacre l'exercice de la souveraineté par le peuple. Le peuple détient-il tout les pouvoirs au sein de la souveraineté ? Il faut définir l'idée d'un peuple souverain (I), puis il convient de remarquer un partage de l'exercice du pouvoir (II).

I – UN PEUPLE SOUVERAIN

Plusieurs fois dans l'Histoire, le peuple français a eu affaire à des monarchies, c'est à dire, un régime politique où un seul gouverne (dans le cadre d'une monarchie absolue). De ce fait, le peuple français s'est battu afin d'acquérir la souveraineté nationale, et au fil du temps a réussi à se l'approprier.

A – LES PRINCIPES DE LA SOUVERAINETÉ NATIONALE

La souveraineté nationale, comme définie dans le dictionnaire, est la souveraineté dont le titulaire est la Nation, elle est une entité collective. Il est assuré que la souveraineté est une et indivisible. Raymond Carré de Malberg assure dans son ouvrage Contribution à la théorie générale de l'Etat que ''La souveraineté, ou puissance étatique, ce n'est pas autre chose, en effet, que le pouvoir social de la Nation, un pouvoir qui est essentiellement national en ce sens et par ce motif qu'il se fonde uniquement sur les exigences de l'intérêt de la nation et qu'il n'existe que dans cet intérêt national''. Il est donc dit que la souveraineté nationale est faite pour le peuple, pour

en relation

  • Commentaire article 3 de la constitution de 1958
    1737 mots | 7 pages
  • Commentaire de l-article 3 alinéa 1ier de la constitution de 1958
    736 mots | 3 pages
  • Commentaire constitution 4 octobre 1958 article 3 alinéa 1er
    2186 mots | 9 pages
  • Droit constitutionnel, commentaire article 11 et 89
    1871 mots | 8 pages
  • L'établissement de la cinquième république
    2349 mots | 10 pages
  • Commentaire préambule 1958
    1723 mots | 7 pages
  • 5E république
    1950 mots | 8 pages
  • Séance intro gé
    5191 mots | 21 pages
  • TD Droit Constitutionnel Mercredi 30 Janvier 2014
    2665 mots | 11 pages
  • Revision constitution
    2118 mots | 9 pages