Commentaire aube / rimbaud

1901 mots 8 pages
RIMBAUD
“Aube”
Lecture analytique
NB : Quelle que soit la problématique qui vous sera donnée, je vous recommande très fortement de suivre ce plan, car il sʼagit dʼun texte particulièrement complexe.
Cela ne vous dispense pas, dans lʼintroduction de mentionner la problématique donnée, et dans la conclusion dʼy répondre.
Introduction
“Aube” appartient à Illuminations, un recueil dont Rimbaud avait commencé lʼélaboration, sans la terminer pour autant. La plupart des poèmes de ce recueil ont été écrits en 1874 , mais leur publication date de 1886, alors quʼil se trouve en Afrique.
Illuminations contient des oeuvres, où le poète va développer sa théorie du Voyant, exprimée dans une lettre à Paul Démeny1 , datée de 1871.
“Aube” est un poème en prose qui va précisément traiter de cette fonction du poète, à travers un symbolisme de la nature et un onirisme, déjà présents dans ses textes antérieurs. Lʼanalyse sera linéaire et suivra sept mouvements.
I. “Jʼai embrassé lʼaube dʼété”.
Octosyllabe > sa présence dès lʼouverture permet à Rimbaud de se placer dans une démarche qui semble suivre la versification traditionnelle. Or, ce système est rompu par la suite. Le blanc typographique isole lʼoctosyllabe > volonté à la fois de se rattacher à la poésie traditionnelle, de lʼhonorer, mais en même temps de sʼen détacher radicalement. “embrassé” : évoque la sensualité, mais surtout une conjonction entre le “je” du poète et lʼaube. Ouvrir le poème par ce verbe laisse supposer un texte qui va exalter cette union. “été” : nous rappelle ici un poème comme “Sensations”, où lʼété prend une dimension presque mystique, grâce au bonheur, à lʼévasion quʼil apporte. Dans “Sensations” aussi, lʼété est lié aux éléments naturels.
II. De “Rien ne bougeait” à “la route du bois”.
Eléments descriptifs. Une atmosphère morbide caractérisée par un champ lexical de lʼimmobilité et de lʼombre : “bougeait (dans une phrase négative), morte, quittaient
(dans une phrase

en relation

  • Commentaire aube rimbaud
    2316 mots | 10 pages
  • Commentaire de "aube", par arthur rimbaud
    870 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte , aube de rimbaud
    853 mots | 4 pages
  • Commentaire aube arthur rimbaud
    924 mots | 4 pages
  • Commentaire du poème aube de rimbaud
    2026 mots | 9 pages
  • Commentaire de texte sur Aube, RIMBAUD
    1161 mots | 5 pages
  • Commentaire composé de aube, arthur rimbaud
    1620 mots | 7 pages
  • Commentaire du poème "aube" de rimbaud, illuminations
    2076 mots | 9 pages
  • Commentairecompose
    1468 mots | 6 pages
  • Rimbaud
    1214 mots | 5 pages