Commentaire Baudelaire "Mort des amants"

1852 mots 8 pages
La mort des amants

LA MORT DES AMANTS

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.

Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.

Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux ;

Et plus tard un Ange, entr'ouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes

PROPOSITION DE COMMENTAIRE LITTERAIRE

« La Mort des amants » est un sonnet en décasyllabes, peut-être inspiré des malheurs sentimentaux de Charles Baudelaire. Il ouvre la cinquième et dernière partie du recueil Les Fleurs du Mal publié en 1857 : « la Mort ». Il semblerait, en effet, que la mort soit l’ultime remède de Baudelaire pour espérer échapper aux conflits permanents qui le torturent, l’hésitation entre le Spleen et l’Idéal, le Bien et le Mal. Ici, la mort, rêvée par les amants, est bien perçue, semble-t-il, par eux de façon positive comme l’indique la construction du poème : les deux quatrains montrent l’harmonie que recherchent les amants, tandis que le premier tercet marque une séparation induite par la mort suivie d’une résurrection. Il faut noter que toute la première strophe est consacrée au décor qui permettrait aux amants de s’épanouir ce qui invite à étudier le caractère symbolique de celui-la pour voir comment il fait naître une parfaite symbiose dans ce couple et mieux montrer ainsi le sens que donnent les amants à leur mort.

Le décor joue un rôle primordial dans le poème, puisqu’il est le cadre dans lequel et sans doute, grâce auquel les amants vont se transcender. Tous les éléments qui le composent sont annoncés dès le premier quatrain : ils sont le choix, le rêve d’un esthète. A lire cette

en relation

  • Commentaire, la mort des amants, charles baudelaire
    718 mots | 3 pages
  • Commentaire composé. "la mort des amants", charles baudelaire.
    1592 mots | 7 pages
  • Baudelaire
    326 mots | 2 pages
  • Baudelaire - la mort des amants
    1088 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal anthologie
    2179 mots | 9 pages
  • La mort des amants
    935 mots | 4 pages
  • Stendhal
    796 mots | 4 pages
  • La mort des amants charles baudelaire
    1179 mots | 5 pages
  • Commentaire composé - la mort des amants
    1685 mots | 7 pages
  • La mort de amants
    690 mots | 3 pages