Commentaire Baudelaire "Mort des amants"

Pages: 8 (1852 mots) Publié le: 24 septembre 2014
La mort des amants

LA MORT DES AMANTS

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.

Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux ;

Et plus tard un Ange, entr'ouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes


PROPOSITION DE COMMENTAIRE LITTERAIRE

« La Mort des amants » est un sonnet en décasyllabes, peut-être inspiré des malheurs sentimentaux deCharles Baudelaire. Il ouvre la cinquième et dernière partie du recueil Les Fleurs du Mal publié en 1857 : « la Mort ». Il semblerait, en effet, que la mort soit l’ultime remède de Baudelaire pour espérer échapper aux conflits permanents qui le torturent, l’hésitation entre le Spleen et l’Idéal, le Bien et le Mal. Ici, la mort, rêvée par les amants, est bien perçue, semble-t-il, par eux de façonpositive comme l’indique la construction du poème : les deux quatrains montrent l’harmonie que recherchent les amants, tandis que le premier tercet marque une séparation induite par la mort suivie d’une résurrection. Il faut noter que toute la première strophe est consacrée au décor qui permettrait aux amants de s’épanouir ce qui invite à étudier le caractère symbolique de celui-la pour voir commentil fait naître une parfaite symbiose dans ce couple et mieux montrer ainsi le sens que donnent les amants à leur mort.

Le décor joue un rôle primordial dans le poème, puisqu’il est le cadre dans lequel et sans doute, grâce auquel les amants vont se transcender. Tous les éléments qui le composent sont annoncés dès le premier quatrain : ils sont le choix, le rêve d’un esthète. A lire cettestrophe inaugurale, c’est une impression d’abondance, de profusion presque orientale qui domine dans ce monde onirique. En effet, tous les objets énumérés s’avèrent au pluriel : « lits », « étranges fleurs », « étagères ». Cette accumulation n’est pas sans rappeler la manière de Delacroix, peintre que Baudelaire considérait comme un « phare », dans ses Femmes d’Alger dans leur appartement, œuvre quilaisse transparaître une immense mélancolie, rendue dans le poème par un rythme ralenti par la multiplication des nasales en [ã], [ ], [ ] ; mélancolie, spleen dirait Baudelaire, qui s’explique par l’ambiguïté symbolique de ce lieu pétri d’amour et de mort.
En effet, c’est la mort qui est promise aux amants, elle est inscrite jusque dans le décor même et jusque dans le langage qui par paronomaseassocie étroitement l’amour et la mort. Les « lits » sont autant le lieu de l’amour partagé que celui de l’agonie. De même les divans semblent se métamorphoser :
« Des divans profonds comme des tombeaux »
écrit Baudelaire. L’adjectif qualificatif « profond » connote davantage l’érotisme connoté par le substantif « divans », mais se trouve aussitôt modifié par la comparaison qui vient après lacésure : « comme des tombeaux » qui rattache définitivement amour et mort et semble annoncer le sombre abîme où risque de sombrer le couple. Quant aux fleurs, si elles sont qualifiées d’étranges, c’est certes à cause de leur caractère exotique ou onirique, mais surtout pace qu’elles sont un gage d’amour autant que la dernière offrande faite à un défunt. Tous ces éléments permettent d’affirmer quele sonnet s’inscrit, dès le début, dans la duplicité d’un décor qui par sa profusion, son exubérance, en somme sa vie, affirme sans cesse la présence inéluctable de la mort.
Ce décor est, par ailleurs, autant l’évocation d’un paradis perdu que celle d’un avenir meilleur. Il est une « invitation au voyage » tant dans l’espace que le possible devenir de l’âme :
« Là-bas, tout n’est qu’ordre et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire, la mort des amants, charles baudelaire
  • Commentaire composé. "la mort des amants", charles baudelaire.
  • La mort des amants de Baudelaire (Analyse)
  • La mort des amants , charles baudelaire
  • Baudelaire
  • La mort des amants charles baudelaire
  • Charles Baudelaire , La mort des amants
  • Baudelaire, la mort des amants

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !