commentaire chapitre 19 Candide

Pages: 5 (1053 mots) Publié le: 20 janvier 2015
Voltaire est un philosophe majeur du siècle des lumières. Voltaire est l’auteur d’une œuvre littéraire immense et très variée dont les lettres philosophiques. Toute sa vie fut consacrée au combat contre l’intolérance et le fanatisme religieux. Dans ce chapitre 19 de Candide, Voltaire raconte la rencontre de Candide avec un nègre. Nous nous demandons comment Voltaire permet-il au personnage deCandide d’évoluer ? Nous verrons dans un premier temps la description de ce nègre puis nous verrons les différentes dénonciations qu’effectue Voltaire.
I- La description du nègre
En effet la description du nègre est omniprésente dans ce chapitre. Dès la première phrase « En approchant de la ville, ils rencontrèrent » se dessine une rencontre, celle entre Candide, accompagné de Cacambo avec unnègre. Peu après, une notion de soumission et d’humiliation se créé avec « étendu par terre », le nègre est, par sa posture, inférieure à C et C, qui sont, quant à eux, debout, et qui peuvent se déplacer, ce qui renforce cette notion de soumission. Cette humiliation ne cesse de croître à cause du dénuement dont il fait preuve, mais ce dénuement n’est pas seulement vestimentaire mais aussi anatomiquecar il n’avait « plus que la moitié de son habit, c'est-à-dire d'un caleçon de toile bleue; il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite ». Toujours dans ce sentiment de soumission et d’humiliation se dresse une relation dominant/dominé notamment avec « j’attends mon maître, ce dernier qui porte un nom non sans ironie car M. Venderdendur laisse entrevoir un vendeur à la dent dure.Cette même ironie que l’on retrouve non pas dans les louanges de ses qualités commerciales mais plutôt pour sa cruauté à travers l’adjectif « fameux ». Cette relation dominant/dominé est renforcée durant le discours rapportée de la mère lorsqu’elle associe « esclaves » et « nos seigneurs les blancs ». Le nègre se décris avec un léger humour lorsqu’il dit « je ne sais pas si j'ai fait leurfortune, mais ils n'ont pas fait la mienne. » Suivant cette touche d’humour, le nègre tient une comparaison entre lui et quelques animaux « Les chiens, les singes et les perroquets sont mille fois moins malheureux que nous. » ce passage nous laisse voir que les noirs n’ont même pas autant d’importance aux yeux des blancs . Notons au passage que les animaux cités ont tous un lien avec l’homme, le chienlui obéit, le singe l’imite gestuellement et le perroquet imite également l’homme, mais lui de façon vocale. De plus ces animaux sont tous dominés par l’homme, et le fait que le nègre constitue moins d’importance que ces animaux aux yeux des blancs renforcent la notion d’humiliation. En outre se créé à travers la perte d’identité du nègre qui est le seul personnage dans cet extrait à ne pas avoir denom, une déshumanisation qui renforce encore un peu plus l’humiliation et la soumission dont il fait preuve.





II- La dénonciation
Cette même dénonciation qui est vue comme un argument face à la dénonciation de l’esclavage. Dès le début du texte, lors de la présentation physique du nègre, une denonciation se forme, celle des traitements barbares infligés aux esclaves. De plus, lorsquele nègre répond à C qui lui demande pour quelle raisons était-il dans cet état, en disant « c’est l’usage », le présent d’habitude accentue ici une sorte de traitement habituel. Cette habitude, vue également comme une coutume, à laquelle le nègre se soumet. La cruauté dont font preuve, non pas seulement le nègre qui se trouve devant C&C, mais tous les esclavesnoirs, est démontrée par l’accentuation sur les détails « jambes » ; « main » ; « habit » qui insistent sur l’horreur de l’esclavage. A travers cette dénonciation de l’esclavage s’esquisse en parallèle la dénonciation du commerce triangulaire, notamment parce que la dégradation du nègre est justifiée par le profit des Européens. L’inhumanité de cet esclavage est soulignée dans l’opposition...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Candide chapitre 19
  • Commentaire sur le chapitre 19 de Candide
  • Commentaire candide chapitre 19
  • Commentaire candide chapitre 19
  • commentaire, candide chapitre 19
  • Commentaire compose sur chapitre 19 de Candide
  • Commentaire composé chapitre 19 candide
  • Commentaire composé candide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !