commentaire citation Jean Orieux

Pages: 12 (2859 mots) Publié le: 3 janvier 2015
«A l’image des philosophes du XVIIIème siècle, Voltaire, par ses engagements et son esprit d’insoumission, nous plonge dans les contradictions de la société d’Ancien Régime, au coeur d’une société déchirée entre l’obscurantisme et une pensée éclairée».
C’est par cette phrase que Jean Orieux, romancier et biographe (1907-1990) nous parle de Voltaire, fascinant personnage auquel il a consacré unebiographie.
Icône française, Voltaire (1694-1778) est l’un des écrivains les plus prolifiques et les plus célèbres de son temps. Les siècles de Louis XIV et de Louis XV, sont traités sous la plume critique et souvent ironique de celui qui symbolise le siècle des Lumières. Le XVIIIème siècle ou siècle des Lumières représente le paradoxe d'une société qui est à la fois conservatrice et turbulente.Ce siècle doit son nom à la métaphore des «lumières de la raison», qui dissipent les ténèbres de l'obscurantisme.Dans une première partie, nous verrons comment Voltaire par ses engagements et son esprit d’insoumission lutte contre l’obscurantisme de la société d’Ancien Régime. Dans une seconde partie, nous démontrerons comment, à l’instar de Voltaire, les philosophes des Lumières ont manifesté lavolonté d’éveiller les consciences en faisant passer des messages dans leurs oeuvres.

Voltaire, écrivain engagé est surtout connu pour ses écrits philosophiques, pour sa grande ironie et pour sa lutte contre le fanatisme religieux et l’intolérance, en particulier celle de la justice. Voltaire l’insoumis préfigure «l’esprit » de la Révolution française ; il annonce à travers ses écrits lebouleversement de 1789. Il ne répond à cette époque à aucune image conventionnelle de l’écrivain français. En France, dans les années 1750, il est l'écrivain menant le combat pour des réformes politiques et sociales dont on parle le plus. Comme ses écrits critiquent le roi et l'Eglise, il vécut la plus grande partie de sa vie dans la crainte constante d'être emprisonné. Jean Orieux dit de Voltairequ’il «jouait à ce moment là avec le feu sans le savoir». Jusqu’à sa mort l’intellectuel écorché vif risque sa vie, il est roué de coups et envoyé à La Bastille. Les évènements le poussent à s’exiler et à quitter sa patrie au nom des libertés qui lui sont parfois refusées. Nombreuses sont les œuvres de Voltaire qui feront l’objet d’un véritable autodafé. Mais là encore, Voltaire  provoque et ironise,« si pour ses honoraires (le bourreau) avait reçu un exemplaire de chaque livre qu’il a brûlé, il aurait vraiment une  jolie bibliothèque. »
Au XVIIIème siècle, en France, la totalité du pouvoir est entre les mains du roi et de l'Eglise. Selon Bossuet (1627-1704), le Roi est « le représentant de Dieu sur Terre, c'est lui qui le choisit et obéir au roi c'est obéir à Dieu ». Ceci est caractérisé parun événement particulier qui est le sacre. Voltaire est un grand critique de l’Église catholique. Mais chaque religion est également prise à partie par Voltaire pour dénoncer la question du fanatisme religieux: «Que répondre à un homme qui vous dit qu’il aime mieux obéir à Dieu qu’aux hommes et qui en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ?», Voltaire ne sait que répondre, iln’a pour seul argument qu’ironie et dérision. Les fanatiques sont «des malades en délire qui veulent battre leur médecin» (Dictionnaire philosophique, article «Fanatisme»). Mais affirmer une image de Voltaire athée serait une mauvaise interprétation. En réalité c’est un homme profondément croyant, mais il refuse l’appartenance à une religion se querellant toujours avec les autres, le fanatisme etla superstition. On s’accorde à penser que la religion de Voltaire est le déisme, une religion non dogmatique, fondée sur les valeurs morales et universelles. Dans ce système Dieu est plutôt un horloger («Les Cabales» 1772), créateur de l’Univers qui intervient peu dans les affaires du monde.
C’est pourquoi Voltaire, depuis la fin des années 1750, se fait le défenseur de la tolérance. Dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Citations de jean-paul sartre
  • Paul-jean toulet citations
  • Citations jean d'ormesson
  • Comment insérer une citation dans un commentaire
  • Les citations dans le commentaire composé
  • Citations + commentaire sur la jalousie
  • Commentaire d'une citation
  • Commentaire sur citation camus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !