Commentaire composé Charles Cros, Plainte

1760 mots 8 pages
COMMENTAIRE COMPOSÉ Introduction La courte vie de Charles Cros a été marquée par de nombreuses déceptions et désillusions, dont celles causées par sa maîtresse Nina de Villard. C'est peut‑être cette femme qui lui a inspiré une élégie intitulée « Plainte », placée dans le seul recueil qu'il ait publié de son vivant, Le Coffret de santal. Le poète y dessine les personnalités opposées d'un homme et d'une femme que l'amour n'arrive pas à réunir, et cache son rêve d'amour brisé derrière l'humour. [1. Deux personnalités opposées] [1. Le poète] Dans ce poème adressé à la femme aimée, c'est le poète qui tient la vedette: il ne consacre que cinq vers à la destinataire, contre onze à lui-même. Il trace ainsi son portrait à travers J'évocation de ses goûts et de ses rêves. Pour se faire entendre, et surtout pour exprimer des doléances, il est nécessaire de révéler son identité et d'éclairer sa personnalité, À cet effet le poète a forgé deux métaphores, l'une au premier vers: « Vrai sauvage égaré dans la ville de pierre »; l'autre au vers 14: « papillon brûlé ». La première est fondée sur une forte opposition entre l'homme de la nature et la civilisation, représentée par la ville. Indifférent au rôle culturel et social de le ville, le poète n'en retient que le matériau de construction, la « pierre », avec ses connotations négatives de froideur, d'inertie et de déshumanisation. Le mot « sauvage » a des connotations diamétralement opposées: la liberté, la nature, l'ignorance ou le refus de la civilisation. Incapable de vivre dans la ville où la pierre a étouffé la végétation, le poète s'y sent égaré. La deuxième métaphore évoque au contraire la grâce, la légèreté, les couleurs chatoyantes d'un insecte qui butine les fleurs. Charles Cros renouvelle en la condensant l'image banale du papillon qui se brûle les ailes en s'approchant trop près d'une lumière, et ce raccourci d'expression lui confère un sens pathétique. Il se souvient peut-être du

en relation

  • Charles cros plainte commentaire composé
    387 mots | 2 pages
  • Commentaire
    2201 mots | 9 pages
  • Plainte
    2246 mots | 9 pages
  • Dissertation, plaintes, charles cros
    2546 mots | 11 pages
  • Commentaire charles cros "plainte"
    2230 mots | 9 pages
  • Commentaire rimbaud
    37885 mots | 152 pages
  • 258 Rimbaud
    35892 mots | 144 pages
  • 258 rimbaud 1
    35325 mots | 142 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • Arthur rimbaud
    35741 mots | 143 pages