Commentaire composé coco - guy de maupassant

1618 mots 7 pages
Commentaire composé sur Coco de Maupassant

_____________________________________________________

Coco, l'oeuvre étudiée est une nouvelle écrite par Guy de Maupassant en 1884, à l'époque où le réalisme est à son apogée. L'histoire est celle d'un vieux cheval justement nommé « Coco », maltraité par un valet de ferme. Le texte étudié constitue la situation initiale de la nouvelle : il n'y a pas d'éléments perturbateurs donc il n'y a pas d'action. On peut observer que les verbes sont à l'imparfait, ce qui est typique d'une situation initiale. Puis l'auteur nous fait découvrir Coco, le héros éponyme, Zidore, le valet qui s'occupe de lui, ainsi que la ferme dans laquelle ils vivent. Nous allons donc étudier la situation initiale de l'oeuvre puis, dans une première partie, les différentes descriptions qui constituent le texte; puis dans une seconde partie, nous nous demanderons si ce début de nouvelle peut être qualifiée de réaliste, et comment l'auteur nous fait entrer dans cette histoire. L'auteur nous présente le personnage de Coco à partir de la ligne 18. Il s'agit d'un « très vieux cheval blanc » (l.18) que l'on garde parce que la maîtresse l'avait élevé depuis tout petit. Ce cheval ne travaille plus, c'est une « bête inutile » ( l.40) Il est si vieux qu'il se déplace difficilement, « presque perclus » (l.25) et lève avec peine ses « jambes lourdes » (l.25) . Coco est donc caractérisé par un champ lexical de la vieillesse mais aussi de la maladie. On constate également que l'auteur, dans sa description, établit une personnification du cheval : coco a « les jambes lourdes » (l.25) , comme un être humain, ses poils ont « l'air de cheveux blancs » (l.27), il a « l'air triste » (l.27). Il est même qualifié « d'invalide » (l.22), terme que l'on emploie plus tôt pour les jambes. L'auteur crée donc un personnage pathétique et accentue cet aspect par la personnification.
Ainsi, le lecteur est amené à s'identifier au cheval, à le prendre en

en relation

  • Aux champs
    44533 mots | 179 pages
  • Maupassant
    66366 mots | 266 pages
  • Debut
    226113 mots | 905 pages
  • École des veuves
    8067 mots | 33 pages
  • Culottées, ces créatrices
    8539 mots | 35 pages
  • Chronologie de gustave flaubert
    186117 mots | 745 pages
  • Chronologie histoire de france
    13802 mots | 56 pages
  • L'orientalisme
    165423 mots | 662 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages
  • la litterature française pour les nuls
    246771 mots | 988 pages