Commentaire composé decameron, 5, x.

Pages: 10 (2483 mots) Publié le: 29 décembre 2011
La 5ème nouvelle de la 10ème journée du Decameron est conforme au programme de la journée : un personnage va, contre toute attente, faire preuve d'une libéralité qui conduira les personnages à la félicité, même si la situation finale du trio épanoui reste, si ce n'est ambiguë, du moins improbable aux yeux du lecteur.
Emilia, à la suite de Lauretta, prend la parole et entend « montrer qu'il estpossible d'aller plus loin que M. Gentile » en terme de libéralité, c'est à dire non qu'il est possible d'être meilleur, mais que, avec sa nouvelle, elle va pouvoir en donner un exemple qu’elle veut encore plus édifiant.
SI BESOIN MVTS : Introduction (un couple, un chevalier amoureux de la dame),défi déclencheur, magie comme recours pr Ansaldo en vue de l’affronter, récompense de celui-ci, laréaction inattendue d’Ansaldo qui provoque un dénouement heureux.
Le texte relève d'une histoire antique bien connue des contemporains de Boccace que B n'invente pas mais écrit, accordant une place de choix à la parole, dans un récit concentré.

comment, des lors, Boccace s'empare t il de matériaux narratifs notoires pour leur conférer des significations nouvelles et éclairer sous un jour neufles rapports humains ? ce sera donc ma problématique que je développerai à travers trois grandes idées : comment, grâce à la superposition de deux textes,le conte du franklin de Chaucer et la nouvelle de B, apparait clairement un récit topique remotivé et naturalisé ? en quoi l’univers que crée Boccace est il construit sur l’échange ? et dans quelle mesure cette nouvelle répond elle au concoursd’exemplum qu’elle annonce ?

I . Comment, grace à la superposition de deux textes, apparait clairement un récit topique remotivé pour éclairer sous un jour neuf les rapports humains

A . Un récit ancré dans un univers social contemporain de boccace

C’est tout d’abord en habillant de frais vêtements italiens que Boccace va remotiver un récit dont il n’a pas inventé la trame. Ainsi, contrairementà Chaucer qui situe le Conte du Franklin en Armorique, et joue ainsi avec la tradition de la matière de Bretagne et de son merveilleux, Boccace, lui, va situer la nouvelle d’Emilia dans un univers contemporain, celui d’une Italie en pleine révolution culturelle, politique et sociale, avec la montée de la classe bourgeoise. C’est en Frioul, Etat de l'Italie du moyen âge, dont Udine constituait, àl’époque, un centre commercial en pleine expansion, que se déroule l’histoire. On assiste déjà à un « mélange » des classes, la noble Dianora étant mariée à un notable (riche propriétaire terrien sans titre de noblesse). Chez Chaucer, Averagus a d’ailleurs à conquérir sa future femme « de haute lignée ».Chez Boccace, si ce point là ne semble pas conflictuel, c’est bien « par sa qualité » queDianora « mérite » d’être aimée du noble chevalier Ansaldo : (valore en italien, terme équivoque puisqu’il peut renvoyer aussi bien à la valeur morale qu’à la valeur sociale). Chez l’Italien, le contexte familier dans lequel se situe le récit serait donc plus chaleureux que celui de l’Anglais de Cantorbery, où chaque péripétie est glosée et problématisée.

B . Des péripéties justifiées par lapsychologie des personnages pour une démonstration logique « naturelle »
Cependant, dans les deux textes, les péripéties semblent bien justifiées, motivées voire induites par la psychologie des personnages. La présence d’une noble dame suscite comme nécessairement l’amour du noble chevalier, car la nature même du chevalier est d’être amoureux dans l’univers courtois qui est le sien.
En outre, alorsque le défi de la dame semble irréalisable, c’est presque mécaniquement que le chevalier, chez Boccace, va « pourtant tenter ce que l’on pouvait faire en l’occurrence » au lieu de renoncer à l’inconcevable, comme si cela découlait d’un principe amoureux que le chevalier aveuglé par l’amour doit incarner. Chez Chaucer, Aurelius se lamente pendant deux ans, dans des tirades pathétiques, lorsque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Du bellay, "l'olive", sonnet x : commentaire composé
  • Commentaire compose phèdre acte 2, scene 5
  • Commentaire composé phèdre acte ii scène 5
  • COMMENTAIRE COMPOSE : FLAUBERT, L’EDUCATION SENTIMENTALE, Extrait du § 5
  • Commentaire composé du chapitre 5 du texte de voltaire, "micromégas"
  • Commentaire composé dom juan acte 5 scène 5 et 6
  • Commentaire composé sur: les misérables de victor hugo, chapitre x du livre v.
  • Commentaire composé détaillé sur la scène 5 de l'acte 2 de l'ecole des femmes de molière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !