Commentaire composé lamento du jardinnier

474 mots 2 pages
Commentaire du « Lamento du jardinier »

Introduction : -Celle que la prof à donner -Problématique : Quel est le rôle du lamento dans la pièce ? -Plan : I- Une parabase entre tradition et modernité II- Définition de la tragédie

I- Une parabase entre tradition et modernité : 1) Intervention du jardinier :
Le jardinier représente Giraudoux, il est humble, c’est sa dernière intervention. La situation d’énonciation est claire : « je » + « si vous voulez » l.16. Il fit part de ses sentiments, il se confie. Il sait que son mariage est annulé : « délaissé et solitaire » l.15. Il montre sa douleur mais ne se plaint pas. Il s’oppose aux « rois » l.8. Il fait preuve d’ironie « réussissent »l.8. Il revendique son amour et sa joie de vivre « joie et amour » l.15/18.
Il définit par des phrases courtes la vérité psychologique d’Electre. Il la défend et ne lui en veux pas. 2) Une pensée paradoxale :
Passage absurde composé d’oppositions : « innocence » « pureté » « inceste » « parricide » etc. … l.9/10. Trois antithèses : « suicide/espoir » « trahison/ foi » « assassine / tendresse » l.11/12. Ces paradoxes sont une façon de définir un concept et de montrer que la vérité est plus complexe qu’elle n’en a l’aire. Le jardinier est un homme simple qui utilise des concepts compliqués.

II- Définition de la tragédie : 1) La catharsis :
Définition d’Aristote dans sa « Poétique » + exemples dans le texte :
« Purification de l’âme du spectateur, par le spectacle du châtiment du coupable » : énumération l.8/9
« Purification de l’âme ou purgation des passions du spectateur, par la terreur et la pitié qu’il éprouve devant le spectacle d’une destinée tragique » : définition donnée par le jardinier dans tout le texte « c’est cela que c’est la tragédie » l.9/10 2) Dieux et fatalité :
Mélange entre polythéisme (antique) et monothéisme

en relation