Commentaire composé le jeune homme à la trompette, dorothy baker

1984 mots 8 pages
Dorothy Baker, Le Jeune Homme à la trompette, [Young Man with a Horn], 1938, trad. française de Boris Vian, Paris, Gallimard (coll. Folio), 1982.

Partie I, chapitre 5, p. 43 (début) – p.48 ( « ... Tous les jours de la semaine, sauf le dimanche. » )

Comme l'indique le titre, dans son roman , Le Jeune Homme à la trompette, Dorothy Baker met en scène un personnage de couleur blanche qui consacrera sa courte existence à l'apprentissage et à la pratique de la musique jazz, au contact de musiciens noirs-américains. Dans cet extrait, le narrateur nous décrit comment Rick Martin se rend régulièrement à l'arrière d'un club de Los Angeles, accompagné de son ami Smoke Jordan. Soir après soir, il vient écouter l'orchestre de Jeff Williams et apprend les secrets du jazz. Dans cet extrait proposé à l'analyse, nous nous demanderons si le récit de l'apprentissage musical du protagagoniste n'est pas destiné à faire la lumière sur un phénomène culturel et artistique correspondant à l'émergence du jazz américain au début du XXe siècle. Ainsi, ce texte qui s'inscrit dans un cadre romanesque réel, est également un récit initiatique. Il est enfin, le témoignage d'une forme de la modernité.

Cet extrait, nous est raconté par un narrateur homodiègétique. Il se fait le témoin de la vie du protagoniste «Une chose en entraîne une autre, et cette histoire ne fait pas exception.» (l. 1), et inscrit son discours dans un cadre réel.
Ainsi, c'est un espace urbain omniprésent qui est dépeint dans ce texte. Le héros, Rick Martin, évolue dans les quartiers populaires de la ville de Los Angeles. Nuit après nuit, le protagoniste et son ami Smoke Jordan se rendent à l'arrière du Cotton Club pour écouter des styles de jazz qui portent également des noms de villes américaines « Memphis » et de « Nouvelle-Orléans » (l. 148-149). L'importance de la ville dans ce texte est particulièrement souligné par la description du

en relation