Commentaire composé - le planétarium de Nathalie Sarraute

1025 mots 5 pages
Le texte du corpus dont nous allons étudier l’extrait est tiré du livre Le Planétarium, écrit par Nathalie Sarraute en 1959. Ce roman fait partie du Nouveau Roman, qui consiste à montrer la complexité des relations entre des personnages. Lors de ce passage, la mère fait don d’un cadeau à sa fille et son mari pour les aider dans leur nouveau ménage, mais la fille refuse, ce qui entraîne une confrontation que nous allons étudier. Ici, nous verrons comment la relation conflictuelle entre la mère et sa fille met en exergue une communication tendue, voire impossible. Pour commencer, nous allons étudier un texte qui brosse deux portraits très différents, ensuite nous analyserons un cadeau qui met le feu aux poudres et enfin, nous examinerons des pensées inavouées et la désolation paranoïaque de la mère.

Dans cet extrait, la mère est une personne aimante mais intrusive. L’expression « une mère pleine de sollicitude » (l.1) et la question rhétorique « et que n’a-t-elle pas fait, que ne ferait-elle pas ? » (l.2) montrent qu’elle a toujours été là pour sa fille et qu’elle le sera encore, notamment grâce au passé composé « a-t-elle » qui montre que c’est toujours le cas. La question rhétorique sonne comme une affirmation, une manière de dire qu’elle a déjà tout fait pour elle et qu’elle n’hésiterait pas à le refaire. Notons la preuve d’amour dans l’expression « je les aurais achetés pour nous si j’avais pu » (l.28), en effet, elle aurait préféré garder les fauteuils pour elle, au lieu de quoi elle les offre à sa fille. Cependant, la mère veut à tout prix s’immiscer dans la vie du couple. On remarque aux affirmations « vous ne trouverez rien de mieux » (l.4) et « exactement ce qu’il vous faut » (l. 3-4) qu’elle impose son point de vue sans laisser véritablement de choix, notamment grâce à la négation absolue « rien », qui certifie que son cadeau est le meilleur.
Cependant, le couple se veut indépendant, ce qui est en totale opposition avec ce que veut la mère. Gisèle, la

en relation

  • Commentaire composé Le Planétarium
    1056 mots | 5 pages
  • Dissertation
    2146 mots | 9 pages
  • La vie intérieure dans les œuvres de nathalie sarraute et virginia woolf
    28237 mots | 113 pages
  • L'amour occupe dans le roman une place essentielle. en quoi sa représentation est-elle révélatrice du regard porté par le romancier sur l'homme et la société
    4206 mots | 17 pages
  • Autobiographie
    6625 mots | 27 pages
  • Aproubek
    27243 mots | 109 pages
  • Comparaison
    106793 mots | 428 pages
  • Le nouveau romans
    6374 mots | 26 pages
  • Enfance de nathalie sarraute
    32821 mots | 132 pages
  • MEMOIRE DE MAITRISE
    2757 mots | 12 pages