Commentaire composé. pantagruel de rabelais

551 mots 3 pages
Le siècle des Lumières est un mouvement philosophique, culturel et scientifique d’intellectuels apparu en Europe au XVIIIe siècle. Il a pour but de reformer la société et de faire progresser les connaissances, notamment les sciences. Voltaire, né en 1695 en est un auteur. Ce philosophe, est connu pour sa lutte en faveur de la raison, de la culture et sa lutte contre les préjugés. Par ses ecrits, Voltaire fait comprendre son envie de « société eclairé ». Nous pouvons d’ailleurs le voir dans l’Ingénu, qui est un conte philosophique écrit en 1767. Celui-ci met en scène Un jeune Huron, l’Ingénu, qui au fur et à mesure de son existence acquère une vision plus philosophique de la vie. Ici peut alors se demander en quoi les conseils de Gargantua correspondent à l’idéal humaniste ?
Dans un premier temps nous verrons qu’il enseigne la description encyclopédique d’un homme complet en « savoir et en vertu », avant de voir de quelle façon ses conseils correspondent à l’idéal humaniste.
Dans cette lettre nous pouvons tout d’abord reconnaitre la présence de l’autorité du père qui décide de l’éducation de son fils. Pour traduire cette autorité Rabelais utilise des verbes à l’impératif, ligne 12 « Puis relis soigneusement.. », mais aussi le subjonctif présent ligne 2 « que je vois en toi un abîme de science ». Par ailleurs, nous pouvons voir très vite que Gargantua utilise les connaissances encyclopédiques, notamment par la variété des domaines concernés, comme les langues, les sciences, les textes sacrés. Il nomme aussi de nombreuses références comme ligne 1 « Epistémon », ligne 6 « Platon », un philosophe grec. Aussi, afin que son éducation soit justifiée, Gargantua utilise un présent de vérité général en reprenant la parole de Salomon ligne 29, ce qui lui donne des arguments d’autorité pour expliquer la nécessité de la vertu comme la foi. Il cherche donc à justifier qu’il n’y a pas de connaissance sans foi. Pour lui, Dieu est l’image suprême du père. Il s’y associe. On

en relation

  • François Rabelais
    993 mots | 4 pages
  • Rabelais
    5188 mots | 21 pages
  • Rabelais littérature
    3705 mots | 15 pages
  • Bac Blanc Français
    1503 mots | 7 pages
  • rabelais
    11189 mots | 45 pages
  • Gargantua chez rabelais
    1462 mots | 6 pages
  • Prologue de gargantua: commentaire composé
    713 mots | 3 pages
  • Rabelais
    4059 mots | 17 pages
  • Dans quelles mesures l'œuvre de rabelais, et le pantagruel en particulier, peuvent être qualifiés d'œuvres humanistes.
    9409 mots | 38 pages
  • Dossier f. rabelais gargantua
    7016 mots | 29 pages