Commentaire composé

705 mots 3 pages
Commentaires et éléments de corrigés
A. Présentation du sujet
Le corpus rapproche quatre poèmes brefs qui évoquent chacun les horreurs de la guerre. La cohérence est tout à la fois générique, thématique, historique puisque les quatre poètes du XXème siècle se réfèrent à la Seconde Guerre mondiale et singulièrement à l’occupation de la France par les troupes allemandes. La réponse à la première question permettra aux élèves d’expliciter quelques-unes des correspondances que l’on peut établir entre les quatre textes. La problématique du groupement est moins centrée, semble-t-il, sur la « poésie engagée » que sur la traduction lyrique ou pathétique d’une émotion devant le scandale de la guerre, devant l’horreur dont elle se repaît. Les poèmes apparaissent surtout comme une interrogation devant l’absurdité de la guerre, sa brutalité, la perversion des valeurs qu’elle produit. Ils sont denses, concis, d’un abord aisé, même si tel vers, telle strophe ou telle image n’autorisent pas une interprétation immédiate. Les sentiments qui s’y expriment sont ceux de la grande tradition lyrique : indignation, haine, peur, amour. Les soins apportés par les poètes à la typographie, à l’occupation de la page, à la composition du texte, à la ponctuation doivent intéresser des candidats que le travail de l’année sur l’objet d’étude « la poésie » a nécessairement préparés à des lectures analytiques, donc attentives, des textes poétiques modernes ou contemporains. Le texte d’Eluard proposé en annexe contextualise les poèmes en rappelant comment ils inscrivent dans une tradition littéraire qui confère des missions à la poésie, une «fonction» que résument les trois verbes de la fin : « la poésie mise au défi (…) crie, accuse, espère ». La date du poème de Clancier paru en 2001 pourrait justifier que ce texte ne figure pas dans le corpus composé par ailleurs de textes écrits et publiés pendant l’Occupation. Sa présence s’explique cependant par ce qu’il révèle de la permanence dans

en relation

  • Commentaire composé
    3510 mots | 15 pages
  • COMMENTAIRE COMPOSé
    1860 mots | 8 pages
  • Commentaire composé
    761 mots | 4 pages
  • Commentaire compose
    364 mots | 2 pages
  • Le commentaire composé
    663 mots | 3 pages
  • Le commentaire composé
    658 mots | 3 pages
  • Le commentaire composé
    1179 mots | 5 pages
  • Le commentaire composé
    623 mots | 3 pages
  • Commentaire composé
    418 mots | 2 pages
  • Commentaire composé
    778 mots | 4 pages