Commentaire composée : les fourberies de scapin, acte iii scène 2

Pages: 10 (2448 mots) Publié le: 11 mai 2011
Comentaire composée : Les fourberies de Scapin, acte III scène 2

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est un auteur dramaturge français du XVIIe siècle, qui à fixé le modèle de la comédie classique, et incarne l'auteur classique par exellence. Ces oeuvres en sont la preuve, et nombreuses, tel que « Dom Juan », « Les Femmes savantes », « l'Avare », ou encore « le Malade imaginaire ». Il sedistingue des autres par sa qualité d'écriture, de ses oeuvres admirables, et de son talent de representation.
Dans son oeuvre intitulé « les Fourberies de Scapin », celui-ci va calquer la comédie italienne, mais cette pièce n'aura pas eu un franc succès du public. Dans cet extrait que nous allons étudier, Scapin fais croire à son maitre, Géronte, qu'un prétendant poursuivant les recherche, y comprisle maitre de Scapin. Grâce à cette ruse, celui-ci va pourvoir imiter le prétendu poursuivant, et ainsi frapper sur le sac, où s'est dissimuler son maître. Il s'agira ici donc d'étudier le comique de cette scène.

En quoi le comique de cette scène, qui est centré sur la vengance de Scapin, nous prête à rire ?
Nous allons voir dans un premier temps le comique effectué par Scapin, personnagequi se prête au rire, et dans une seconde partie le comique de scène du à la relation maître/valet.

Comédie en trois actes et en prose de Molière, pseudonyme de Jean-Baptiste Poquelin (1622-1673), Les Fourberies de Scapin fut créé à Paris au théâtre du Palais-Royal le 24 mai 1671, et publié à Paris la même année.Avec les Fourberies, Molière a voulu — écrit R. Jasinski — «rallier les amateurs degaieté quand prédominaient les spectacles tragiques». Cette intention, si différente de celle qui lui fait donner la même année la tragédie-ballet de Psyché, est attestée sous forme de reproche dans des vers célèbres de Boileau, au IIIe chant de son Art poétique: Molière eût pu prétendre au titre de prince des poètes comiques s’il n’eût «quitté, pour le bouffon, l’agréable et le fin, / Et sanshonte à Térence allié Tabarin. / Dans ce sac ridicule où Scapin s’enveloppe, / Je ne reconnais plus l’auteur du Misanthrope». Térence, Tabarin: la formule est juste, quoique incomplète. Les Fourberies de Scapin reprennent en effet l’intrigue du Phormion de Térence et empruntent aux farces tabariniques la scène du sac bâtonné (III, 2). Mais il faut aussi rendre au Pédant joué de Cyrano de Bergerac(1654) la paternité de la fameuse réplique — «Que diable allait-il faire dans cette galère?» — prononcée par Géronte à l’acte II, scène 7, et surtout souligner, à côté des traditions latine et française, l’influence du théâtre italien. Non seulement la scène se situe à Naples, mais les deux vieillards portent des masques comme dans la commedia dell’arte; quant au personnage principal, il vient toutdroit d’outre-monts: Molière l’a trouvé dans l’Inavvertito ovvero Scappino disturbato e Mezzetino travagliato de Beltrame (1629) qu’il avait imité dans l’Étourdi au début de sa carrière.Nous sommes ici à la scène deuxième de l’acte III, autrement dit à la fin de la pièce. Scapin, le valet, entend se venger de Géronte qui prétend avoir appris de Scapin lui-même que Léandre, fils de Géronte, aimaitune esclave, Zerbinette. Il s’agira d’étudier le comique de cette scène.Nous verrons dans une première partie le renversement des valeurs ; puis, dans une seconde partie, le comique spécifique de cet extrait ; enfin, dans une troisième partie, la dimension hyper-théâtral de cet extrait.
I Le renversement des valeursA/ Structure du texte et répartition de paroleles deux parties : l’extrait proposése divise visiblement en deux parties ; une première se concentre sur Scapin et les différentes voix qu’il incarne. Elle constitue un bloc de paroles massif et autonome. Géronte est dans le sac et est tenu au silence pendant qu’il se fait ruer de coups. La seconde partie développe un dialogue entre Scapin et Géronte, le valet feignant d’avoir reçu la plus grande part des coups de bâton, les deux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Acte 2 scène 4 fourberies de scapin
  • Commentaire dom juan. acte iii scene 2
  • Commentaire l'école des femmes, acte iii scène 2
  • Commentaire l'école des femmes acte iii scène 2
  • Commentaire composé de tartuffe acte iii scène 2
  • Commentaire tartuffe: acte iii, scène 2
  • Commentaire ubu roi, acte iii, scène 2
  • Scène 2 acte iii

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !