Commentaire composée marguerite duras

482 mots 2 pages
Marguerite Duras né en Indochine en 1914 est une écrivaine et cinéaste française. Elle mettra trois ans à écrire l’une de ses œuvres, Un barrage contre le Pacifique, publiée en 1950 et adapté au cinéma en 1958 et en 2008. Cette œuvre ne s’inscrit dans aucun mouvement littéraire défini. Cette œuvre raconte la vie d’une famille en Indochine. A la fin de cette œuvre, la mort de la mère survient. Comment la famille parait-elle au moment de la mort de la mère ? Nous étudierons la situation de cette famille avant d’analyser la mort de la mère et la scène pathétique qui s’en suit.
La famille parait comme une famille éloignée, puisque l’on sait que le fils Joseph est parti loin avec cette femme, d’ailleurs celui-ci n’apparait qu’à la fin de l’extrait, il n’est pas évoqué avant la mort de la mère, on sait que c’est lui le chef de la famille jusqu’à qu’il ne parte. On sait aussi que la mère passe ses journées à faire la « sieste » et à prendre ses « pilules ». On voit donc qu’il y a peu d’interaction entre les membres de cette famille. La mère incite cette situation d’éloignement puisqu’elle a l’air de vouloir être seul, elle dit même à sa fille qu’elle peut se passer d’elle, elle est caractérisé par sa solitude et son inactivité. Suzanne, sa fille, elle est jeune et à envie de voir le monde c’est pourquoi elle profite de l’inactivité de la mère pour se rendre à Ram avec Jean Agosti. Et puis la mère, prise de solitude, fait une crise qui annonce en quelque sorte sa mort.
Tout au long de l’extrait on sait que la mère se prépare à la mort, cela est démontré par sa solitude et son inactivité, et puis on nous dit que « cette mort se préparait depuis si Lom temps ». La mère n’entreprend plus rien, elle attend seulement le moment de sa mort, qui se fait annoncer par des « crises ». Alors qu’elle est seule, la mère subit « une grosse crise », la mère ne

en relation

  • un barrage contre le pacifique
    5584 mots | 23 pages
  • un barrage contre le pacifique
    5584 mots | 23 pages
  • Un barrage contre le pacifique
    5868 mots | 24 pages
  • Le photographique dans L’Amant de M. Duras
    4592 mots | 19 pages
  • Barrage contre le pacifique/ l'amant
    12808 mots | 52 pages
  • Litteratures
    4180 mots | 17 pages
  • Le récit
    21571 mots | 87 pages
  • Jeanne moreau
    5961 mots | 24 pages
  • Philosophie (pascale bianchi, vincent delvalle)
    1615 mots | 7 pages
  • Phrase complétive
    49699 mots | 199 pages