Commentaire compos Les soleils des ind pendances

1236 mots 5 pages
Le passage soumis à l’analyse est extrait du roman Les soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma. Roman publié en 1968 au Canada puis en France l’année qui suit. Il s’agit plus précisément du second chapitre du roman ; passage qui met au centre de son intérêt la notion de légitimité selon le point de vue de Fama.
Kourouma dans son roman met en scène Fama, « véritable prince malinké, né dans l’or, le manger, l’honneur et les femmes », mais surtout né sous le signe du double. Double qui se concrétise d’abord à travers son rapport à la nature, puis par le biais de sa position « ambigüe » envers la colonisation et l’indépendance, mais surtout, comme tout africain contemporain de cette époque-là, dans son rapport à l’Esprit : tiraillé entre croyance divine et héritage ancestral.
Nous nous intéresserons, en premier lieu, au rapport ambigu qu’entretient l’homme africain avec la nature. N’ayant, pour l’instant, comme référence littéraire négro-africaine que celle présentée par Kourouma, nous nous pencherons sur le point de vue qu’il adopte pour déboucher enfin vers une esthétique de l’hybridation.
La nature dans la littérature négro-africaine fait office de thème récurrent, si non principal. C’est le cas de le dire dans Les soleils des indépendances de Kourouma, où la nature sert de toile de fond au récit. L’importance de a nature est avant tout perçue à travers la description détaillée de la ville et parallèlement comparée au village natal de Fama. La dualité spatiale apparaît d’abord dans cette séparation au cœur-même de la ville, où est mis d’un côté le « quartier nègre » et de l’autre celui des « Blancs ». Pour ensuite bifurquer vers une séparation plus large entre ville et village. En effet l’homme africain qu’est Fama s’identifie plus dans une nature épurée de toute souillure que représentent les bâtisses des « Toubabs ». Dès lors, la description de la ville devient la description de la corruption et de la damnation (p.19). Tandis que le doux souvenir du

en relation

  • psychologie
    65867 mots | 264 pages
  • Initiation à la psychologie
    65867 mots | 264 pages
  • psychologie sociale
    65867 mots | 264 pages
  • Cours de psychologie
    67610 mots | 271 pages
  • Histoire des sciences
    158921 mots | 636 pages
  • Mécanique quantique
    191800 mots | 768 pages
  • Tehorie des codes
    98533 mots | 395 pages
  • Matrice: bcg
    93603 mots | 375 pages
  • Bouvard et pécuchet
    97222 mots | 389 pages
  • L'enfer de dante
    85222 mots | 341 pages