Commentaire de français sur le traité de la tolérance de voltaire

603 mots 3 pages
Commentaire de Français
Traité sur la tolérance de Voltaire

Ce texte est issu du traité sur la tolérance de Voltaire. Publié en 1763 ce texte a pour seul et unique but de réhabiliter la mémoire de Jean Calas injustement condamné pour le meurtre de son fils ainé.
En effet le 13 octobre 1761 le fils ainé de Jean Calas, Marc Antoine et retrouver pendu dans sa maison. Dans la maison il n’y a aucune trace de lutte, le corps et intacte rien ne laisse penser qu’il y a eu confrontation cependant l’attitude de la famille est suspecte si bien que celle-ci se retrouve sur le banc des accusé. Marc Antoine prévoyais de ce convertir au catholicisme ces pourquoi le suspect principal devient le père de ce dernier, qui lui était protestant. Malgré toutes les incohérences de l’affaire Jean Calas est désigné comme coupable et recevra le supplice de la roue. Avant d’écrire Traité sur la tolérance Voltaire qui avait pris connaissance de l’affaire avait d’abord rédigé une lettre incendiaire sur Jean Calas croyant celui-ci coupable, ensuite convaincu par l’innocence du vieillard il rédige ce texte pour que justice soit faite.

Le type de phrases le plus présent dans le texte sont les phrases interrogatives, Dans son discours Voltaire pose des questions sur des faits et des hypothèses qui n’avaient pas étaient étudiées durant le procès de Jean Calas et qui de ce fait pourrait faire revenir le tribunal sur ca position de départ.
Pour Voltaire s’il s’agissait d’un parricide, tous les accusés étaient coupables car tous avaient passé la soirée ensemble, or c’était évident qu’il ne c’était pas tous liés pour commettre un meurtre qui n’avait aucun sens logique pour la plupart des suspect. L’affaire est faite d’incohérence seulement au final seul Jean Calas reçois la peine de mort

Dans le texte les arguments sont introduits par des connecteurs logiques comme ‘’ car ‘’ qui lui introduits l’argument qui écarte l’hypothèse de la servante complice, en effet celle-ci étant elle-même

en relation

  • Voltaire
    749 mots | 3 pages
  • Inscription
    10381 mots | 42 pages
  • Commentaire traité sur la tolérence
    305 mots | 2 pages
  • La prière à dieu, voltaire
    1212 mots | 5 pages
  • Lettres philoqophiques voltaire. analyse de texte
    1535 mots | 7 pages
  • L'affaire calas par voltaire
    1584 mots | 7 pages
  • BAC DE FRANÇAIS activités personnelles
    314 mots | 2 pages
  • Traité sur la tolérance
    2647 mots | 11 pages
  • Lecture analytique prière à dieu voltaire
    1108 mots | 5 pages
  • Priere a dieu
    1033 mots | 5 pages