Commentaire de germinal, emile zola

1184 mots 5 pages
Intro Le 19e siècle a vu naitre la production de nombreux romans avec de nouveaux mouvements littéraires comme le réalisme ou le naturalisme. Un passage incontournable pour beaucoup d’écrivains comme Emile Zola avec « Germinal » publié en 1885. Il s’agit du treizième roman de la série Rougon-Macquart. Emile Zola aborde dans « Germinal », les conditions de vie rudes de la classe ouvrière. Ce texte expose la lutte d’un homme perdu contre le froid dans un cadre lugubre et inaccueillant. Comment Emile Zola a-t-il rendu le lecteur sensible aux conditions de vie difficiles du monde ouvrier ?
Il s’agira d’abord de montrer comment Emile Zola a mis en place le paysage hostile qui ouvre sur son roman puis d’exposer le portrait d’un ouvrier face à son destin.
Développement
Dès de début de l’extrait l’auteur place le personnage dont on ne connait pas le nom dans une situation particulièrement difficile. En effet le cadre dans lequel il se trouve est défavorable par les conditions climatiques et par sa solitude. Emile Zola utilise la notion de « froid » pour rendre la situation du personnage désagréable, avec le « vent de mars » qu’il compare aux rafales de la mer, il accentue l’idée de froid avec cette métaphore. Le vent passe comme un balai qui, après son passage laisse les terres nues. L’homme tremble de froid comme nous le montre la citation ligne 13 « grelotant » et il a des « mains gourdes que les lanières du vent faisaient saigner », il compare ici encore le souffle du vent a un fouet qui fait saigner ses mains, il éprouve ici une souffrance physique. L’homme qui marche seul sur la route qui mène à Marchiennes, cherchant un endroit où se chauffer, n’a qu’un seul désir qu’il fasse moins froid au lever du jour comme nous le prouve la citation ligne 20-21 « l’espoir que le froid serait moins vif après le lever du jour » Avec le champ lexical du froid, ici relevé, l’auteur veut montrer que le personnage souffre, du froid notamment.

en relation

  • Commentaire germinal de emile zola
    661 mots | 3 pages
  • Commentaire texte germinal emile zola
    1222 mots | 5 pages
  • Commentaire de texte germinal emile zola
    1337 mots | 6 pages
  • Commentaire extrait germinal emile zola
    1134 mots | 5 pages
  • Commentaire incipit germinal, emile zola
    702 mots | 3 pages
  • Commentaire composé emile zola germinal 1885.doc
    845 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte : Germinal de Emile Zola "C'etait Maheu qui souffrait le plus"
    1167 mots | 5 pages
  • Emile zola, germinal, 1884
    578 mots | 3 pages
  • zola
    450 mots | 2 pages
  • Germinal effondrement de la mine
    753 mots | 4 pages