Commentaire de "la machine infernale" de cocteau

908 mots 4 pages
Le XXème siècle est un siècle présentant un tout nouveau mouvement littéraire, l'absurde. Des écrivains tels Ionesco ou Beckett en sont de grandes figures représentatives. Cocteau est un des auteurs du XXème, il reprend, dans la pièce La Machine Infernale qu'il publie en 1934, le mythe d'Oedipe. Il a donc réécrit un mythe de l'Antiquité sous la forme d'une pièce de théâtre. Cet extrait de l'acte II met en scène deux personnages, Oedipe et le Shpynx. Précédemment, le Sphynx ayant pris l'apparence d'une jeune fille de 17 ans, a été séduit par Oedipe. Par ailleurs, il avait appris que la seule préoccupation de celui-ci était de vaincre le Sphynx. Oedipe se voit alors révéler la véritable identité de la jeune fille.
Par quels moyens cette scène donne t'elle l'illusion au spectateur ou au lecteur de la vivre?
Tout d'abord, cet extrait est une scène vivante mais aussi un dialogue présentant des personnages opposés.

En premier lieu, Cocteau a cherché à rendre cette scène vivante. Il utilise pour commencer des indicateurs de lieu et d’action. La ville de Thèbes est évoquée par le Sphynx, ainsi n est capable de situer la scène. De plus, on peut observer des didascalies externes qui nous donnent des informations sur les gestes et mouvements effectués par les personnages, cependant on remarque que dans les réponses du Sphynx suivant ces didascalies, on trouve des didascalies internes reprenant les externes. On a donc deux fois la même information de mouvement ce qui va renforcer le côté vivant de la scène. Les indications de lieu et d’cation sont donc très importantes pour le lecteur, et pour le spectateur grâce à la mise en scène.
Ensuite, l’auteur a fait en sorte que le dialogue soit rythmé, de nombreuses allitérations qui rythment le dialogue. Les phrases exclamatives donnent un dynamisme au dialogue. L’enchaînement des répliques d’Œdipe avec les tirades du Sphynx permettent de donner de la vivacité à l’échange. L’énumération des adjectifs e celle des verbes lors

en relation

  • Commentaire la machine infernale de cocteau
    1165 mots | 5 pages
  • Commentaire composé : la machine infernale de jean cocteau .
    2642 mots | 11 pages
  • Commentaire d'un extrait de la machine infernale de cocteau
    1510 mots | 7 pages
  • Commentaire Acte III de la machine infernale Cocteau
    547 mots | 3 pages
  • Commentaire nuit de noce -la machine infernale- cocteau
    1347 mots | 6 pages
  • la machine infernale
    418 mots | 2 pages
  • Cc machine infernale de cocteau
    946 mots | 4 pages
  • Commentaire
    358 mots | 2 pages
  • La machine infernale
    1348 mots | 6 pages
  • ionesco
    1228 mots | 5 pages