Commentaire de ondine de giraudoux , acte 2 scène 9

894 mots 4 pages
Commentaire composé texte de Giraudoux, Ondine, acte 2 scène 9 (extrait)

Jean Giraudoux est un écrivain et diplomate français du XXème siècle. Il est aujourd'hui surtout connu pour son théâtre qui compte des pièces célèbres comme La guerre de Troie n'aura pas lieu ou Ondine écrite en 1939 qui est le texte proposé pour le commentaire composé. Jean Giraudoux a participé à la réécriture des mythes antiques éclairés par les mentalités modernes. Il a su allier fantaisie poétique et goût pour les images insolites et également associer le tragique et le léger dans une langue élégante et fine, parfois même poétique comme dans Ondine. Ainsi, l’auteur propose, dans l’acte 2 scène 9, un dialogue entre trois personnages, le chambellan chargé d’initier Ondine, le deuxième personnage, une déesse du lac dont il ignore sa véritable identité, au comportement qu’elle doit adopter en présence du roi et enfin le poète. A travers ce texte, Giraudoux a voulu mettre en exergue l’hypocrisie dans les relations sociales, pour cela il mise sur la personnalité de ses personnages. En quoi la personnalité des personnages dénonce-t-elle cette hypocrisie ? L’examen du texte portera d’abord sur la franchise et la spontanéité du poète et de Ondine puis sur l’hypocrisie et la fausseté du Chambellan.
Le poète a très souvent recours aux comiques de situations et de mots qui font ressortir le caractère des personnages. Au début du texte, nous avons déjà un comique de situation. Ondine prétend être capable d’écouter sans interrompre mais il s’avère qu’elle ne l’est pas. Elle interrompe le chambellan aussitôt qu’il ne commence à parler pour se diriger vers le poète, elle personnage qu’elle trouve plus intéressant que les paroles du chambellan. Cet acte prouve qu’Ondine est un personnage spontané qui n’a que faire des leçons du Chambellan, elle a sa propre personnalité et ses propres manières qu’elle n’est pas prête de changer que nous voyons à travers un autre comique de situation à la ligne 38 «

en relation

  • Electre de giraudoux
    7970 mots | 32 pages
  • La réécriture : les sirènes (question préliminaire, commentaire, dissertation, écriture)
    5740 mots | 23 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • Les différents sujet de bac
    25172 mots | 101 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • Oral eaf
    19530 mots | 79 pages
  • Progression detaillé madame bovary
    9785 mots | 40 pages
  • Du texte à la scène : les enjeux de l'espace au théâtre
    30652 mots | 123 pages
  • Littérature
    6479 mots | 26 pages