Commentaire de texte - 'autrui' sartre

757 mots 4 pages
"Considérons par exemple la honte... Sa structure est intentionnelle, elle est appréhension honteuse de quelque chose et ce quelque chose est moi. J'ai honte de ce que je suis. La honte réalise donc une relation intime de moi avec moi: j'ai découvert par la honte un aspect de mon être. Et pourtant, bien que certaines formes complexes et dérivées de la honte puissent apparaitre sur le plan réflexif, la honte n'est pas originellement un phénomène de réflexion. En effet, quels que soient les résultats que l'on puisse obtenir dans la solitude par la pratique religieuse de la honte, la honte dans sa structure première est honte devant quelqu'un. Je viens de faire un geste maladroit ou vulgaire : ce geste colle à moi, je ne le juge ni ne le blâme, je le vis simplement, je le réalise sur le mode du pour-soi. Mais voici tout à coup que je lève la tête ; quelqu'un était là et m'a vu. Je réalise tout à coup toute la vulgarité de mon geste et j'ai honte... Autrui est le médiateur indispensable entre moi et moi-même: j'ai honte de moi tel que j'apparais à autrui. Et par l'apparition même d'autrui, je suis en mesure de porter un jugement sur moi-même comme un objet, car c'est comme objet que j'apparais à autrui... La honte est par nature reconnaissance. Je reconnais que je suis comme autrui me voit.
Sartre, L'être et le néant (1943)

Tout ce texte met fin à deux malentendus.

Le premier malentendu est celui de la réflexivité. En effet, j'ai honte de moi. Il semble donc que je prenne conscience de moi comme ayant accompli un acte blâmable, et que la honte soit conséquence ou modalité de la conscience de moi comme fautif à mes yeux. Je serais juge de moimême en cette conscience réflexive. Or Sartre veut montrer le contraire : la honte ne se produit pas dans le rapport intime de moi à moi-même, elle est honte de moi devant autrui. C'est parce que je suis vu que j'ai honte de moi: le regard d'autrui est la condition de la honte de moi-même. Or il n'est pas donné dans ma

en relation

  • Commentaire de texte - 'autrui' sartre
    382 mots | 2 pages
  • La honte devant autrui de sartre
    708 mots | 3 pages
  • Sartre l'etre et le néant
    3776 mots | 16 pages
  • Des souris et des hommes
    3233 mots | 13 pages
  • mieux apprendre
    10049 mots | 41 pages
  • Jesais pas
    1313 mots | 6 pages
  • Les mots jean paul sartre
    1959 mots | 8 pages
  • Emmanuel lévinas
    4255 mots | 18 pages
  • Commentaire sartre autrui
    4579 mots | 19 pages
  • Philosophie
    412 mots | 2 pages