Commentaire de texte "de la démocratie en amérique" 1848 alexis de tocqueville

1142 mots 5 pages
Il s’agit d’un extrait de De la démocratie en Amérique, écrit en 1848 par Alexis de Tocqueville. Ce-dernier était un sociologue, historien, philosophe politique du XIXème siècle, d’origine aristocratique, mais dont les idées étaient favorables à la démocratie. Du fait de son héritage familial et des persécutions subies par ses parents sous la Terreur, il craignait avant tout les agitations populaires et les révolutions. Cela étant, il était d’accord avec les objectifs de 1789. L’ensemble de ses œuvres peut s’interpréter comme une défiance à l’encontre de l’absolutisme et du despotisme. C’est ce qui l’a conduit à écrire des œuvres traitant de l’indépendance des trois pouvoirs et de la nécessité d’un pouvoir exécutif non subordonné au pouvoir législatif, cela dans le but d’éviter un régime d’assemblée. C’est de cela dont il est essentiellement question dans l’extrait de De la démocratie en Amérique, où il explique que le Président des Etats-Unis a un fort pouvoir, surveillé par le Sénat mais non dirigé par ce-dernier. Il s’agit là d’une analyse du système politique américain, de la démocratie représentative dans un système républicain. Néanmoins A. de Tocqueville traite essentiellement ici du pouvoir que les législateurs ont concédé au président, de l’importance de son rôle sur le plan politique et par conséquent de la force de la puissance exécutive, au détriment de la puissance législative. L’auteur s’intéresse aux limites et, principalement, aux non-limites de cette puissance. Cela nous amène donc à nous demander si le pouvoir du Président des Etats-Unis est subordonné à une autre entité ? Il apparaît, en effet, qu’il est, en partie, dépendant du peuple et du Sénat (I), cependant, l’on peut constater qu’il reste libre dans l’exercice de son pouvoir (II).

I. Une dépendance du Président des Etats-Unis

Cette dépendance se traduit par une subordination vis-à-vis du peuple mais également vis-à-vis du Sénat.

A. Une subordination du Président par rapport au

en relation

  • De la démocratie en amerique
    3215 mots | 13 pages
  • Tocqueville
    3344 mots | 14 pages
  • Commentaire: texte de alexis de tocqueville, extrait de «l’ancien régime et la révolution»
    2504 mots | 11 pages
  • Nnnn
    1166 mots | 5 pages
  • Les ifrs
    21687 mots | 87 pages
  • Commentaire de la lettre de l'ait au président johnson
    5102 mots | 21 pages
  • Le xix eme siècle
    14988 mots | 60 pages
  • Cours droit du travail
    25998 mots | 104 pages
  • economie
    12966 mots | 52 pages
  • Droit constitutinel
    37680 mots | 151 pages