Commentaire de texte : erreur et illusions chez freud

977 mots 4 pages
Commentaire de texte: Erreur et illusion chez Freud.

«Une illusion n'est pas la même chose qu'une erreur, une illusion n'est pas non plus nécessairement une erreur. L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure ( 1 ) - opinion qui est encore celle du peuple ignorant - était une erreur; de même, l'opinion qu'avait une génération antérieure de médecins, et d'après laquelle le tabès aurait été la conséquence d'excès sexuels ( 2 ). Il serait impropre d'appeler ces erreurs des illusions, alors que c'était une illusion de la part de Christophe Colomb, quand il croyait avoir trouvé une nouvelle route maritime des Indes ( 3 ). La part de désir que comportait cette erreur est manifeste. On peut qualifier d'illusion l'assertion de certains nationalistes, assertion d'après laquelle les races indogermaniques seraient les seules races humaines capables de culture ( 4 ), ou bien encore la croyance d'après laquelle l'enfant serait un être dénué de sexualité, croyance détruite pour la première fois par la psychanalyse ( 5 ). Ce qui caractérise l'illusion, c'est d'être dérivée des désirs humains.(...) L'illusion n'est pas nécessairement fausse, c'est à dire irréalisable ou en contradiction avec la réalité. Une jeune fille de condition modeste peut par exemple se créer l'illusion qu'un prince va venir la chercher pour l'épouser. Or, ceci est possible; quelques cas de ce genre se sont réellement présentés.(...) . Ainsi, nous appelons illusion une croyance quand, dans la motivation de celle-ci la réalisation d'un désir est prévalente, et nous ne tenons pas compte, ce faisant, des rapports de cette croyance à la réalité, tout comme l'illusion renonce elle-même à être confirmée par le réel. »
----------------------------------
Notes :
1- Théorie de la génération spontanée selon laquelle certains animaux (insectes ou petites bestioles) pouvaient naître, non pas d'autres animaux de la même espèce, mais de la terre, de la

en relation

  • Méthode d'explication de texte
    6706 mots | 27 pages
  • La pensée
    6705 mots | 27 pages
  • Qu'est ce qui donne a une interpretation sa pertinence?
    7680 mots | 31 pages
  • JLC Le désir
    31139 mots | 125 pages
  • Théâtre et psychanalyse
    65950 mots | 264 pages
  • La religion
    20922 mots | 84 pages
  • etude philosophique
    4426 mots | 18 pages
  • Texte d'alain
    5444 mots | 22 pages
  • homme
    9036 mots | 37 pages
  • Freud
    25371 mots | 102 pages